Parution. Mémo Algérie : Des origines à nos jours

Mémo Algérie : Des origines à nos jours

Chroniques et chronologie algériennes

Rachid Benyoub, diplômé de l’Institut des sciences politiques de l’Université d’Alger, ancien journaliste et rédacteur en chef, vient de publier un beau-livre intitulé Mémo Algérie : des origines à nos jours aux éditions Kalma Communication.

L’ouvrage Mémo Algérie : des origines à nos jours se veut une mosaïque qui dépeint l’Algérie dans toute sa diversité. Un vade-mecum indispensable pour tous ceux qui désirent se documenter sur l’histoire de l’Algérie. Le souci de ces éditions est de dispenser un ouvrage de fond et de forme portant sur les différentes personnalités historiques et politiques de l’Algérie depuis l’Antiquité à nos jours.

Avec comme illustration, des figures emblématiques ayant contribué au patrimoine culturel, artistique et politique algérien. En compulsant Mémo Algérie : des origines à nos jours, le début, le commencement est Gaïa, roi des Massyles (mort vers 206 av. J.C), Syphax, Massinissa,
Micipsa, Jugurtha, Bochis Ier, Juba I, Juba II, Tacfarinas, Apulée, Koceila, Khahena… Et puis défileront Tarik Ibn Ziyad (670-720), Boulighine Ibn Ziri, Kheireddine Barberousse, Raïs Hamidou, Ahmed Bey, l’Emir Abdelkader, Fatma N’sumer (1830-1863), Cheikh El Mokrani, Cheikh El
Haddad, chefs de l’insurrection de 1871, Cheikh Bouamama (1838-1908)…

Le livre présente une chronologie des événements historiques de 160 av. J.C à nos jours. Le débarquement des forces françaises à Sidi Fredj, en 1830, le déclenchement de la résistance de l’Emir Abdel Kader à l’Ouest et la création de l’Etat algérien, la résistance d’Ahmed Bey à l’Est, la révolte de Cheikh El Mokrani 1871-1872, la déportation des Algériens en Nouvelle-Calédonie…

La fondation à Paris de l’Etoile Nord-Africaine, en mars 1926, le déclenchement de la Révolution anticoloniale, celle du 1er Novembre 1954, l’Indépendance de l’Algérie, le 5 juillet 1962… Autant de faits historiques rehaussés par des illustrations de bonne qualité.

Evénements sécuritaires de 1982 à 2017

Cet ouvrage relate aussi le passage d’hommes politiques dans l’histoire post-indépendance. Ahmed Ben Bella, élu premier président de la République, le 15 septembre 1963, le coup d’Etat, le 19 juin 1965, par le ministre de la Défense, Houari Boumediène, le 15 décembre 1967, le Colonel Tahar Zbiri échoue dans une tentative de renverser le pouvoir, l’assassinat de Krim Belkacem à Frankfurt (Allemagne)….

Une autre chronologie figure dans ce beau-livre, celle des événements sécuritaires de 1982 à 2017. L’attaque de l’Ecole de police de Soumaâ, le 27 août 1984, la création du premier groupe islamiste armé dont le chef est Mustapha Bouyali, suivie, dans les années 1990, par des terroristes notoires, Moh Léveilley, Mourad El Afghani, Djamel Zitouni, Antar Zouabri…

Les assassinats des intellectuels, universitaires, artistes, journalistes comme Tahar Djaout, Saïd Mekbel, Abdelkader Alloula… Un autre chapitre est consacré au patrimoine culturel. La Casbah d’Alger, Notre-Dame d’Afrique, la Mosquée Ketchaoua, Cesarée (Cherchell), le M’zab, le Tassili, Djemila (Cuicul), Timgad, Cirta… Sans en dévoiler toute la teneur, cet ouvrage renferme un «insight» didactique et très instructif.

R. C.

E Watan

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

February 2018
M T W T F S S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 1 2 3 4