Histoire

Djoudi Attoumi. Ancien officier de l’aln en Kabylie 1956-1962 :
« Les héros aussi sont des hommes... »

Djoudi Attoumi« Il vous appartient à vous, acteurs de la Révolution algérienne, de vous impliquer directement dans l’écriture de l’histoire. Si vous ne le faites pas, d’autres le feront à votre place. Alors, ne vous plaignez pas s’ils la détournent et la déforment ». Mao Tse Toung à Djamila Bouhired
Quelques jalons de l’histoire des idées politiques

Les sentiers du pouvoir et de la citoyenneté

Après l’introduction dans la Constitution de février 1989 du principe du pluralisme politique, les autorités politiques du pays, les élites universitaires et même les partis nés de cette ‘’césarienne’’ post-octobre n’ont pas fait l’effort intellectuel et
En exclusivité : L’HISTOIRE D'UNE GRANDE OPERATION OCCULTEE A NOS JOURS:


Les espions français mis en échec par les kabyles


Les espions français mis en échec par les kabylesDepuis l’indépendance, les extras français, n’ont cessé de s’ingérer dans les affaires algériennes. Plus précisément en Kabylie. Pour l’Algérie le combat pour la liberté a duré au delà de 1962. Car la France coloniale n’a jamais digéré ses multiples échecs répétés.

Repères historiques Le colonel Amirouche : discours Aoùt 1958 à Akfadou : d’une actualité accablante


Les secrets d’un discours – Août 1958 Akfadou (Grande Kabylie)

“Mes frères, si je vous réunis aujourd’hui, c’est parce que la situation est grave. Un complot organisé par l’ennemi et qui vise à noyauter la Révolution vient d’être découvert. Des traîtres sont parmi nous. Notre Révolution est en danger. Vous savez que nous n’avons pas les moyens de garder longtemps les détenus, étant donné la situation de guerre dans laquelle nous nous trouvons.

Écriture de l’histoire de la guerre de Libération


Écriture de l’histoire de la guerre de Libération

Approches, enjeux et aléas d’un travail de mémoire

Les quelques bribes de révélations que certains responsables politiques ou acteurs de la guerre de Libération nationale ont pu verser dans un débat qui n’en est pas un sur l’écriture de la véritable histoire de cette période cruciale de l’Algérie contemporaine n’ont apparemment acquis aucun prolongement académique lié à la recherche en histoire.

Conférence sur le parcours des historiques de la révolution


Abane et Zighoud, le stratège et le chef de guerreAbane et Zighoud, le stratège et le chef de guerre


L’Association “Machaâl Echahid” en collaboration avec le quotidien El Moudjahid a organisé à l’occasion de la Journée nationale du moudjahid, une conférence sur le thème “En reconnaissance aux deux martyrs Zighoud Youcef et Abane Ramdane”.

SALLUSTE : LA GUERRE DE JUGURTHA

 

Salluste est né à Amiterne, en pays sabin, d'une famille plébéienne.
Questeur en -55, Tribun de la plèbe en 52, il soutient le parti des populares, soutenus par César et Pompée, contre les optimates, de Milon et Cicéron. Lors de la persécution des meurtriers de Clodius, chef des populares, Salluste est chassé du Sénat pour immoralité en 50. Ami de Jules César, il est chargé de mener la flotte romaine en Illyrie. Il est battu par les Pompéiens (-49).

Seddouk

Cheikh Aheddad rentre chez lui !

cheikh_Aheddad_AzizLes ossements de cheikh Aheddad et de son fils Azziz seront exhumés d’un cimetière de Constantine pour être transférés à Seddouk-Oufella où une cérémonie solennelle de réinhumation sera organisée le 3 juillet prochain.

Berbèrie : la 1ère Guerre Punique


La première Guerre Punique qui opposa les légions romaines aux berbères servant dans les rangs carthaginois durera vingt trois ans (264-241).Puissance maritime, l’empire de "didon" sera tout de même vaincu en mer par Rome.

Le royaume Barghawata du Maroc


Ce royaume berbère, certes méconnu de nos jours a existé (741-1148) après l’occupation de l’Afrique du nord par les arabes venus propager leur religion, l’islam.

Identification

Agenda

January 2018
M T W T F S S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4