Evocation

La maison de Abane Ramdane sera-t-elle enfin réhabilitée ?

Elle est actuellement en chantier

La Depeche de Kabylie 21/08/2008

La maison de Abane Ramdane sera-t-elle enfin réhabilitée ?

La maison du père de la Révolution nationale, Abane Ramdane se trouve en chantier en vue de sa réhabilitation. C’est ce qu’on a pu constater lors de notre virée effectuée hier sur les lieux. Les travaux pour l’aménagement de la demeure qui a vu naître Abane, située dans le village Azouza, relevant de la commune de Larbaâ Nath Irathen, battent en effet leur plein.

Un bloc de la maison est déjà livré. “On s’est attaqué au deuxième bloc depuis maintenant trois jours” nous dira l’entrepreneur en charge du projet qui nous a appris que des appels d’offres ont été lancés concernant le troisième bloc. “La maison sera complètement réhabilitée et livrée dans son nouveau look dans environ huit mois.” a estimé le même responsable. Il est à noter que la réhabilitation du premier bloc a coûté 2 800 millions. Le coût de la seconde tranche consistant en l’aménagement du deuxième bloc est estimé à cinq millions de dinars. Selon un membre de la famille Abane, Boussaïd en l’occurrence, le fils de l’un des deux frères du héros de la Révolution, le premier bloc de la demeure familiale des Abane a été érigé vers la fin du 19e siècle.

Ahmed Maouche dit Ahmed n’Aebella

Itinéraire d’un héros national

 La Depeche de Kabylie 21/08/2008

Né le 12 juillet 1903 au douar Azru n’Bechar à Amizour, dans la wilaya de Béjaïa, il a fréquenté l’école de Oued Amizour, jusqu’au cours moyen, où il a quitté l’école pour aider son frère paysan -Hocine-. N’arrivant pas à gagner sa vie face à l’enclavement imposé par le colon, il décide de partir en France.

A son retour, il loue un local au centre d’Amizour, où il gérera un commerce, qui le fera connaître et apprécié de la population, par sa générosité, sa bonté, son savoir-faire et son engagement anticolonial. C’est les premiers pas d’un grand commissaire politique, qui a sacrifié sa jeunesse pour la lutte contre le colonisateur français et son amour pour son pays. En 1936, il présentera une liste aux élections municipales, mais devant la fraude des harkis, il est battu par la liste de ces derniers : ‘‘Amis de la France.”

La guerre froide vue par Slimane Azem

Evocation

La Dépêche de Kabylie 03/09/2008 La guerre froide vue par Slimane Azem

Le gallicisme “tebbarwi” dérivé de “ tarwi ”, inexistant alors dans le vocabulaire kabyle usuel mais forgé directement par Slimane Azem face à la gravissime circonstance, montre bien que notre langue est vivante et dynamique.

Inauguration de l’esplanade SLIMANE AZEM

DANS LE CADRE DES JOURNEES DU PATRIMOINE

A l’initiative de la Coordination des Franco-Berbères du Bassin de Longwy

Inauguration de l’esplanade SLIMANE AZEM

L’émergence du projet et le sens de cette inauguration:

Ce chanteur, poète incarne un pan de patrimoine remarquable de Longwy; il était berbère kabyle, comme de nombreux hommes et femmes arrivés d’Afrique du Nord, pour offrir un avenir meilleur à leur famille, ici ou là-bas. Ses textes, lyriques, ont souvent évoqué l’exil, si chèrement vécu par toutes les personnes ayant eu à quitter leur terre natale pour se construire un présent ailleurs. Ces chants, ces textes ne peuvent laisser insensible l’ensemble des enfants de ce bassin, à Longwy, terre d’immigrations.

Identification

Agenda

February 2018
M T W T F S S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 1 2 3 4