Evocation

Le reportage sera diffusé jeudi

Le parcours de Cherif Kheddam sur France 24

Le reportage sera diffusé jeudi
Le parcours de Cherif Kheddam sur France 24 À l’occasion du deuxième anniversaire du décès de Cherif Kheddam, la chaîne arabophone de France 24 diffusera, jeudi à 17h10, un reportage en hommage à ce grand maître de la chanson algérienne.

Hommage à Mohamed Khider

Un héritage porteur d’espoir

Hommage à Mohamed Khider
Un héritage porteur d’espoirQuarante-sept ans après le meurtre de Mohamed Khider, l’occasion nous est donnée de lui rendre hommage et de rappeler aux Algériens et à la communauté internationale le sacrifice de cet homme qui a combattu pour une cause universelle, celle de la lutte pour le droit donné à tout homme de vivre librement et dignement.

UN HOMMAGE LUI A ÉTÉ RENDU À SON VILLAGE NATAL

Abane Ramdane raconté par les siens

UN HOMMAGE LUI A ÉTÉ RENDU À SON VILLAGE NATAL
Abane Ramdane raconté par les siens«Abane Ramdane était un homme juste et droit même avec les membres de sa famille. Mais, ils l'ont taxé d'homme dur», ont souligné ses cousins et cousines du village natal Azouza.

Plus on fouine dans la biographie de l'architecte de la Révolution algérienne, plus on découvre la grandeur et l'importance de cet homme libre qui a été trahi par ses propres compagnons. Mais qu'importe, puisque Abane Ramdane est mort en héros et ceux qui l'ont trahi sont rattrapés par l'histoire de tout un peuple? Détrompez-vous!

BESSAM ARAB

Un héros dans l'ombre

BESSAM ARAB
Un héros dans l'ombreL'histoire de Bessam Arab est extraordinaire. Un Algérien qui a prouvé son patriotisme et son esprit de sacrifice pour l'indépendance de l'Algérie.

Les faits qui vont suivre sont édifiants sur sa personnalité, son parcours et son combat. Son exploit a fait de lui un héros et s'est répandu à travers toute la région.

Kamel Messaoudi

Un anniversaire oublié

Kamel Messaoudi
Un anniversaire oubliéChaque année, au mois de décembre, revient le triste souvenir de la disparition prématurée de Kamel Messaoudi, partie intégrante de notre patrimoine musical et que personne ne doit jamais oublier. Avec son génie créatif, à son imagination débordante et à son inspiration puisée des sources du patrimoine populaire, l’artiste a su apporter un renouveau à nos mélodies populaires tout en gardant jalousement et précieusement l’authenticité de nos valeurs musicales.

Ses chansons ont bercé une générations d’Algériens. Ses mélodies et ses rythmes continuent à nous donner du bonheur chaque fois que nous avons le plaisir de les écouter à la radio, de revoir un de ses passages à la télévision, ou lors de reprises dans une fête familiale.

Hommage à Saïd Mekbel

Hommage à Saïd MekbelAu lendemain de "l’élection" (je mets ce mot entre guillemets, car il n’a pas le sens exact d’une élection), de Liamine Zeroual, en Algérie, Saïd Mekbel a publié, sur le quotidien Le Matin, une caricature d’Ali Dilem, avec cette phrase : "Zorro est arrivé".
La lettre « Z » coïncidant, en plus, avec la première lettre du nom de « Zerroual »

HAUT LIEU DE L'HISTOIRE DE LA RÉVOLUTION

Si tu vas à Ighil Imoula...
 
HAUT LIEU DE L'HISTOIRE DE LA RÉVOLUTION
Si tu vas à Ighil Imoula...Sept années étaient passées, avant que la dignité arrache son droit à l'existence.

Une brise froide soufflait sur le village en ces premières heures des nuits d'octobre. Le mois tirait à sa fin. Un bruit de coups sur les tables, de cris de victoire et autres se laissait entendre de plusieurs mètres du café de la place du village. On ne pouvait rien entendre de ce qui se faisait et se disait aux alentours. Le brouhaha était en fait voulu. Les gens qui jouaient aux dominos et à la tombola dans le café exécutaient en fait une mission. Dans la maison au-dessus, l'histoire accouchait d'une nation, l'Algérie.
C'était une chambre exiguë éclairée à la chandelle. Des personnes s'affairaient à tirer à la ronéo la déclaration qui allait signer l'arrêt de mort du colonialisme et l'avènement d'un grand mouvement de libération des nations opprimées. La déclaration du 1er Novembre après avoir était tapée à la machine par un journaliste, sortait en plusieurs exemplaires de la ronéo pour aller changer l'Histoire.

Vingt-cinquième anniversaire de la disparition de Meksa

Loundja s’en souvient encore… !

Vingt-cinquième anniversaire de la disparition de Meksa
Loundja s’en souvient encore… !Cela fait exactement 25 années, jour pour jour, que Meksa Abdelkader, très connu sous le nom tout court de Meksa, est décédé à l’âge de 34 ans, suite à un accident de la circulation survenu, le 30 octobre 1988 à Créteil, en France.

Meksa est né un certain 4 juin 1954 à Mira. Il a été durant les années 1970, l’un des précurseurs de la chanson Kabyle moderne aux côtés de Idir et bien d’autres artistes. En 1976, il enregistre son premier album en France, qui le propulsa devant la scène artistique nationale et internationale. D’ailleurs, il donna un grand concert à la salle Sidi Fredj d’Alger, le 31 juillet 1976, aux côtés des monstres de la chanson française : Léo Ferré et Gilbert Lerroux.

Devoir de mémoire : Hommage à Smaïl Yefsah, le journaliste-militant de la cause amazighe.

Hommage à  Smaïl Yefsah, le journaliste-militant de la cause amazighe.Issu de la génération postindépendance, Smaïl Yefsah, né le 29 octobre 1962 à Tala Amara, dans le département de Tizi-Ouzou, était l’un de ses beaux et intelligents fleurons en lesquels l’Algérie libre comptait énormément.

Licencié en sciences politiques «option relations internationales », Smaïl Yefsah occupa plusieurs postes de responsabilité au sein de l’une des institutions les plus fermées : la télévision algérienne.

Evocation :

 Il y a 20 ans était assassiné Smaïl Yefsah

Il y a 20 ans était assassiné Smaïl YefsahIl y a exactement 20 ans, le 18 octobre 1993, était assassiné le journaliste de la télévision algérienne, Smaïl Yefsah, près de son domicile, à Bab-Ezzouar, à l’Est d’Alger, par un groupe terroriste.

Identification

Agenda

February 2018
M T W T F S S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 1 2 3 4