Rubriques

Victime d’une « prise en charge médicale inadéquate »

Benyoucef Mellouk a failli perdre sa main droite


Les ennuis ne quittent visiblement plus Benyoucef Mellouk. Cet ancien fonctionnaire de la justice – qui a fait éclater le scandale des magistrats faussaires et des faux moudjahidine au début des années 1990 – a failli, il y a quelques jours, perdre sa main à cause d’une « prise en charge médicale inadéquate ».
Levée du secret-défense sur des documents en relation avec l’affaire de Tibhirine

Samraoui, Tigha et le MAOL peu crédibles aux yeux des services français


Levée du secret-défense sur des documents en relation avec l’affaire de TibhirineSans les “révélations” de militaires et policiers algériens qui ont fait défection, la mort des moines de Tibhirine n’aurait jamais emprunté, aujourd’hui, ce chemin judiciaire.

Pour obtenir le statut de réfugié sur des terres plus clémentes que celle irriguée par le sang des victimes du GIA, ces déserteurs avaient rompu leur serment de combattant avec, en sus, l’opprobre jeté sur leurs compagnons affublés du rôle de bourreaux quand ils n’étaient que les victimes.
Conférence de presse du P-DG d’Air Algérie

Le billet pour l’Angola à 60 000 Da

Le billet pour l’Angola à 60 000 DaIl a été décidé de permettre le change de 2 500 dollars contre 190 000 DA, la facilitation pour l’octroi du visa et la vaccination gratuite.

C’est en fait un conseil interministériel tenu lundi qui a tranché toutes les questions relatives à la compétition sportive qui attend notre équipe nationale en Angola, mais également les supporters qui ont l’intention d’aller encourager les Verts.
CAN-2010 : près de 2 000 Euros pour les supporters de l’EN

Droit de change spécial pour partir en Angola

La Banque d'Algérie a annoncé hier la mise en place d'un droit de change spécifique au profit des nationaux résidents désireux de se rendre en Angola pour assister à la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2010), a-t-elle indiqué dans un communiqué.
L’événement a eu lieu à la brasserie Lutétia de Paris

Les artistes kabyles fêtent les 74 ans de Kamal Hamadi à Paris

Akli Yahiatène, Lounis Aït-Menguellet, Ferhat M’henni, Farid Gaya ou encore le poète Ben Mohamed : tous ces artistes se sont retrouvés autour d'un couscous samedi soir à la brasserie Lutétia, dans le Xe arrondissement de Paris, pour fêter les 74 ans de Kamal Hamadi.
L’Amazighité et la JSK


Du référent identitaire au risque de compromission fatale

L’Amazighité et la JSKLa qualification historique de l’équipe nationale au Mondial-2010, par ses plongements politiques et l’adhésion sociétale, n’en finit point de soulever d’épiques controverses. La question des revendications identitaires au travers la tribune du foot devient, de facto, plus lancinante.

Dans le sillage de l’euphorie débordante, le débat sur l’Algérianité, perverti, biaisé, jeté aux orties des interdits- des décennies durant- ressurgit.

Arezki Khlifi, fils du chanteur révolutionnaire Farid Ali

“Mon père n’a eu aucune récompense”

Arezki Khlifi, fils du chanteur révolutionnaire Farid Ali  “Mon père n’a eu aucune récompense”La famille du chanteur révolutionnaire Farid Ali ne cesse d’afficher son désarroi sur la mémoire oubliée de son père. Sa famille se trouve lésée après plusieurs appels sans échos.

Arezki Khlifi, fils du chanteur révolutionnaire Farid Ali, se dit aujourd’hui épuisé après plusieurs années d’attente dans l’espoir d’arracher ce qui est du droit. Le droit de son père bien sûr en tant que maquisard, et chanteur révolutionnaire durant et après la guerre de libération.
Hacène El Hadj, ancien cadre du ministère de la Culture :
Un moudjahid dans la tourmente

Hacène El Hadj, ancien cadre du ministère de la Culture : Un moudjahid dans la tourmenteMoudjahid, premier responsable de la Cinémathèque d’Alger, Abderahmane Hacène El Hadj, originaire de Tizi Ouzou, s’est retrouvé dans la rue après de loyaux services rendus à la patrie.

En dépit des efforts considérables consentis durant la guerre de Libération nationale, nombreux sont ceux qui continuent à vivre le calvaire dans une Algérie indépendante. Ils vivent actuellement dans le dénuement le plus total en raison de l’indifférence affichée par les pouvoirs publics à leur égard.
Emprunt obligataire ETRHB
Le groupe Haddad lève 6 milliards de DA

Le groupe Haddad lève 6 milliards de DAL’emprunt obligataire est destiné uniquement à l’encontre des investisseurs institutionnels comme les compagnies d’assurances, les établissements financiers ainsi que les banques publiques et privées.
LES CITOYENS RÉAGISSENT À LA CAMPAGNE DE DÉNIGREMENT ÉGYPTIENNE CONTRE L’ALGÉRIE


«Que nous cache-t-on encore?»

«Que nous cache-t-on encore?»Bien plus que les Berbères traités de sauvages et de barbares, l’indignation contre l’outrage à nos martyrs fait l’unanimité à Tizi Ouzou.

La vague d’injures et de diffamation des médias égyptiens continue de s’abattre sur tout ce qui est algérien. Pendant trois semaines, les Algériens encaissent des insultes jamais entendues de la part des pires ennemis de leur pays.

Sous-catégories

Identification

Agenda

January 2018
M T W T F S S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4