La langue berbère

La dépêche de kabylie Edition du 18/03/2006

DialectesLa comparaison avec les autres dialectes peut aider, dans certains cas, à retrouver la base de dérivation. Ainsi, en kabyle, wlelles " s’obscurcir " et qlelles " être brûlé par le soleil, avoir le teint foncé " peuvent être rattachés, une fois le redoublement reconnu et les préfixes (expressifs ?) w et q retirés, à une racine LS ou WLS " être obscur ", attestée en chleuh, avec iles " être obscur " et tillas " obscurité " et dans les parlers du Maroc central, tallast, pl. tillas " obscurité ".

Les différences entre les dialectes berbères, si elles sont réelles, ne dissimulent pas moins une unité de fonds qui s’expriment par des structures et notamment un vocabulaire commun très important.

 

RECHERCHE LINGUISTIQUE


Tamazight, mère de toutes les langues ?

Le docteur Aziz Saïbi, chercheur indépendant et écrivain, militant invétéré de la cause amazighe au sein de l’académie berbère affirmait il y a quelques mois à peine avoir abouti à des conclusions qui bouleversent les théories en matière de langues et de linguistique : la langue amazighe serait la mère de toutes les langues.

Identification

Agenda

March 2017
M T W T F S S
27 28 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2