RECHERCHE LINGUISTIQUE


Tamazight, mère de toutes les langues ?

Le docteur Aziz Saïbi, chercheur indépendant et écrivain, militant invétéré de la cause amazighe au sein de l’académie berbère affirmait il y a quelques mois à peine avoir abouti à des conclusions qui bouleversent les théories en matière de langues et de linguistique : la langue amazighe serait la mère de toutes les langues.


L’auteur comptait rendre public le contenu de ses surprenantes recherches et de ses conclusions avant que la Faucheuse le surprenne le 16 juillet dernier. Dans une récente interview accordée à nos confrères de kabyle.com, le défunt chercheur mesurait l’ampleur de sa découverte révolutionnaire qui allait bouleverser les thèses sur les langues dominantes. Il avait expliqué que ses recherches étaient basées sur une démarche scientifique et reposaient essentiellement sur la sémantique et l’étymologie loin de toute démarche classique universitaire.

C’était le résultat de sept ans de recherche affirmait l’auteur de cette découverte qui, répondant aux questions du journaliste sur l’effet que cela allait produire sur les enseignements et théories scientifiques antérieures, indiquait que cela est le propre de toute recherche scientifique de remettre en cause les choses : “Si je suis dans le vrai, c’est à cette catégories de chercheurs d’assumer cette découverte.” Outre la curiosité de chercheur et le fait qu’il soit amazigh et convaincu de son amazighité, la motivation principale derrière la découverte du chercheur fut “la souffrance d’un peuple nié dans son être, peuple dont je fais partie”, affirmait-il, précisant au sujet de la nature de son travail qu’“il suffisait de regarder les choses avec un œil neuf, sans a priori mais avec de la ténacité et beaucoup de convictions”. A la question de savoir quand et comment il allait rendre compte du contenu de son travail, le défunt chercheur indiquait qu’un livre était en préparation pour rendre public le résultat général de ses recherches après la publication desquelles seulement il attendrait à ce qu’on lui démontre qu’il fait fausse route si cela est le cas. Feu Aziz Saïbi lançait un appel pour un accompagnement financier de son projet avant d’être surpris par la mort.

L’annonce de sa découverte avait suscité des débats passionnants et passionnés à travers le forum où les défenseurs et les pourfendeurs de cette troublante hypothèse que l’auteur savait lourde de sens. Seuls des manuscrits de ses recherches subsisteraient selon un de ses confidents rentré récemment de France où résidait le défunt qui avait également fait part de sa découverte sur BTV.  

le Soir d'Algerie 10/08/2006

Identification

Agenda

January 2018
M T W T F S S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4