Université de Bgayet, soutenance d’un mémoire de licence en tamazight

 

Un premier travail sur les parlers touaregs réalisé par Yacine Zidane

 

La soutenance du mémoire de fin d’études pour l’obtention d’une licence en langue et civilisation tamazight de Yacine Zidane, qui s’est déroulée le mardi 16 juin 2009 au campus d’Aboudaou de l’Université de Bgayet, est inédite puisque les recherches sur les Touaregs ont toujours porté, au niveau mondial, sur l’anthropologie et les lexiques ou dictionnaires.


      L'étude que l'étudiant a menée durant toute l'année universitaire, portait sur la variation en sociolinguistique, une science qui a pris son autonomie à la linguistique. L'intitulé était donc : "Asmeksel atlayan deg Tamaheght, Tamacheght akked Tmajeght : Aswir anmawal d imsisel"  c'est-à-dire : "Variation en tamahaq (Algérie), tamashek (Mali) et le tamajaq (Niger)".

     

Université de Bgayet, soutenance d’un mémoire de licence en tamazight

Cet étudiant grâce, bien sûr, à l'enquête menée sur le terrain puisqu'il a eu à se déplacer vers les régions de Tamanrasset et Kidal (Nord de Mali) l'été passé, a collecté les éléments nécessaires pour la réalisation de son travail tels que des contes en dialectes populaires, vient de voir ses efforts, et même ses souffrances, primés par un jury composé de Djamal Nahali (chef de département et doctorant en linguistique, et Ourida Aïssou qui, elle aussi, est doctorante en linguistique.

Quant à l'encadrement de ce travail, il a été  assuré par Mohand Mehrazi, Maître de conférences et Docteur en linguistique berbère. Ce dernier se trouve actuellement en France pour un stage.

     La soutenance de Yacine Zidane a eu lieu devant beaucoup d'enseignants et d'étudiants venus  assister à ce travail inédit puisque c’est le premier à être fait sur les parlers touaregs, Yacine Zidane dira : "Même si le terrain touareg a été bien investi par des travaux d'anthropologie et de linguistique, ils sont restés au stade descriptif. L'analyse interne du touareg reste à défricher. C'est la première étude qui a vu les différents niveaux linguistiques analysés et dégager la variation qui existe". En effet, ce travail a aussi porté sur la comparaison phonétique entre les parlers touaregs d’Algérie, du Mali et du Niger.

Djamal Nahali, l’un des membres du jury, a remercié vivement l'étudiant Yacine Zidane pour son courage exemplaire puisque selon lui, "Zidane est allé avec ses propres moyens à plus de 2000 km pour travailler seul dans un terrain que beaucoup d'enseignants n'ont pu faire à ce jour pour y travailler". L’autre membre du jury, Ourida Aissou aussi dira de son coté :

"Il faut rendre hommage à ce brillant étudiant qui est major de sa promotion. Le travail qu'il a présenté est un modèle original pour la compréhension du touareg".

Le mémoire en question, qui a été primé par la note de 17,5/20 avec les félicitations du jury, est rédigé à 100% en berbère.

Dans sa théorie, l'étudiant Yacine Zidane a mis en évidence plusieurs champs (phonétique-phonologie, morphologie touareg, variation lexicale, phonétique, etc...). Quant à la bibliographie, elle est composée de pas moins d’une cinquantaine d’ouvrages. En attendant, Yacine Zidane, grâce à qui l'espoir est permis pour la recherche dans ce domaine, ne compte pas s’arrêter là puisqu’il nous confiera qu’il a l’intention de poursuivre ses études. De toute façon, étant major de sa promotion, il sera admis d’office au Magister.

Il se contentera de nous dire : "Selon Boulifa, il est temps que les Berbères travaillent eux-mêmes sur le berbère !".

 

La Dépêche de Kabylie

Agenda

December 2022
M T W T F S S
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1