NOUVEL ALBUM DE MOHAMED ALLAOUA

allaoua-med

Le King du Non-stop

Il est l’un des rares à chanter le style des fêtes sans que sa voix soit robotisée.
La sortie du nouvel album de Mohamed Allaoua est l’événement culturel dans toute la région. Jeudi dernier, une tournée au centre-ville de Tizi Ouzou illustre déjà l’impact que devrait avoir ce nouveau produit. C’est devenu une tradition, chaque année en cette période.


Cette star marque l’été à sa manière. C’est pourquoi les autres interprètes du même style tentent de prendre le devant en programmant la sortie de leurs albums avant Mohamed Allaoua. Car une fois que ce dernier investit le terrain, il devient difficile à ses concurrents d’arracher une place. Mohamed Allaoua a bouleversé les fêtes l’été dernier avec son album «Assed gher ghuri». Aucun artiste n’a pu tenir devant lui. De même que lors des spectacles programmés à la Maison de la culture pendant le mois de Ramadhan passé où il a été le seul à bénéficier de trois soirées consécutives. Et encore, la majorité de son public n’a pas pu y avoir accès. Mohamed Allaoua est devenu, malgré son jeune âge, l’artiste kabyle le plus populaire. Il est adulé et applaudi. Ses chansons sont apprises par coeur par ses fans et même par les petits enfants. C’est dire que Mohamed Allaoua a su pénétrer le coeur du public grâce à des chansons de fête, mais pas seulement. Il chante aussi des chansons thématiques voire engagées comme Anwa waguini. Son succès, Mohamed Allaoua le doit d’abord et avant tout à sa voix. Il est doté d’une voix douce et mélodieuse. Il est l’un des rares à chanter le style des fêtes sans que sa voix soit robotisée. Sa voix à lui est naturelle. Elle coule de source. Déjà, à la sortie de son premier album le succès était immédiat. La chanson Avava cheikh où il rend hommage au club fétiche de la Kabylie, la JSK, l’a fait sortir de l’anonymat une fois pour toutes, jusqu’à devenir pratiquement le roi de la chanson non- stop. Mohamed Allaoua a réussi à s’imposer non seulement en Kabylie mais partout en Algérie.

Ses albums sont biens exposés chez les disquaires de toutes les villes algériennes: qu’il s’agisse d’Oran, de Annaba, d’Alger ou autres, Mohamed Allaoua ne passe pas inaperçu. Même à l’étranger, cet artiste, au sourire constant et au charme de séducteur, fait un tabac. Il a surpris tout le monde en battant les records en nombre de spectateurs lors de son passage au Zénith qu’il a animé il y a quelques mois. Même les journalistes qui ont assisté à son spectacle ont eu l’honnêteté d’avouer leur étonnement devant tant de popularité. Le succès arraché par Mohamed Allaoua est à imputer aux efforts incommensurables qu’il fournit pour proposer à ses fans des produits chaque fois plus raffinés et pleins d’innovation. Sa réussite, il la doit également à son esprit ouvert au travail collectif. Qu’il s’agisse de ses textes ou bien des arrangements de ses musiques, Mohamed Allaoua fait appel régulièrement aux conseils et à l’assistance de professionnels qui n’hésitent pas à lui prêter main forte. Contrairement à beaucoup d’artistes qui investissent l’argent qu’ils gagnent dans l’achat de cafés ou de magasins, Mohamed Allaoua, quant à lui, a lancé une maison d’édition. Il s’agit de Dyla Music. Cette boîte de production réalise un travail remarquable et professionnel. C’est Dyla Music qui produit les albums de Alloua. Mais d’autres artistes cotés ont rejoint cette boîte, l’une des rares qui est gérée par un artiste connu, à l’instar de Yasmina et de Saïd Youcef.

L'Expression

 

Agenda

September 2021
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3