Festival national de la chanson citadine

Coup d’envoi de la 4e édition

Festival national de la chanson citadineCet important événement culturel se poursuivra jusqu'au 9 septembre prochain avec le passage sur scène d'artistes qu’excellent dans divers genres musicaux algériens.

Le coup d'envoi de la 4e édition du Festival national de la musique et de la chanson citadines a été donné, hier soir, au Théâtre régional de Annaba dans une ambiance conviviale au grand bonheur des amateurs de malouf, de chaâbi et d'andalou. Un événement culturel qui vient soulager les familles de cette ville et des autres wilayas voisines qui y trouveront une bonne opportunité pour veiller durant ce mois sacré de Ramadhan au rythme de chansons algériennes. C'est à Nadia Benyoucef, une des icônes de la chanson haouzi, qu'est revenu l'honneur d'ouvrir ce festival en interprétant des morceaux du patrimoine qui ont émerveillé un public très nombreux et connaisseur. Cette chanteuse ne chôme pas ces derniers temps et elle affiche sa présence partout où elle est sollicitée. Il y a trois jours, Nadia Benyoucef a animé un gala artistique à la salle El-Mouggar à Alger, dans le cadre des veillées ramadanesques organisées par l’Office national de la culture et de l’information (Onci). Très à l'aise comme à son habitude, Nadia Benyoucef a fourni une belle prestation, suscitant l'admiration des amoureux de ce genre musical toujours en vogue dans l'antique Hippone.

Très attendu et applaudi par le public annabi, le chanteur chaâbi Abdelkader Chaou a présenté, pour sa part, lors de cette première soirée, la plupart des «tubes» de son riche répertoire. Chaou est aussi très apprécié à l’Est du pays où le style chaâbi attire toujours des milliers de fans. L’artiste n’a d’ailleurs pas été surpris par la présence massive du public à cette première journée de la quatrième édition du Festival national de la chanson citadine.

Il sera suivi de l'artiste Chaba Yamina qui a interprété de la variété. Elle aussi a charmé le public. Auparavant, la troupe de danse classique de l'école communale de musique de Annaba occupait la scène pour mettre en relief un savoir-faire qui a subjugué une assistance ravie.

L'humoriste Abderahmane, connu sous le sobriquet de Cheni - Cheni, figure connue de l'émission de télévision Lefhama, a, de son côté, donné une note de gaieté à la soirée inaugurale que le public a jugée «très réussie». Une exposition de peinture a, par ailleurs, été inaugurée au hall du Théâtre régional Azzedine-Medjoubi de Annaba, juste avant l'ouverture de ce festival qui va se poursuivre jusqu'au 9 septembre prochain avec le passage sur scène d'artistes excellant dans divers genres musicaux algériens.


La Dépêche de kabylie

Agenda

May 2022
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5