Le poète aux multiples facettes

Cheikh Sidi Bémol

La Nouvelle République 07/07/2008

Contrairement à son style de musique engagé, Cheikh Sidi Bémol a répondu timidement aux questions des journalistes présents en force dans une conférence de presse qu’il a animée, hier, au théâtre de verdure à la veille de son concert à Alger.

 

Dans ce rendez-vous, le chanteur a profité de l’occasion pour tracer les grands traits du concert qu’il va animer ce soir. En effet, selon l’intervenant, la plus grosse partie de ce rendez-vous sera consacrée à son dernier album, Gourbi Rock. D’autres surprises seront réservées aux férus de Sidi Bémol, comme la participation du groupe Djmawi-Africa, Index et  un nouveau venu dans la scène musicale Sami Farès que «je viens de découvrir», a-t-il dit.  

S’agissant de son style de musique surnommé Gourbi-Rock, Sidi Bémol a expliqué qu’il trouvait «cette appellation symbolique». En effet, pour lui, «le mot gourbi désigne une maison fabriquée avec des matériaux de récupération. C’est exactement comme ma musique, elle est un mélange de plusieurs styles. Mais, il ne faut pas oublier, et c’est le plus important, a-t-il précisé, dans  ces gourbis, il y a des familles qui y vivent, qui s’aiment et qui font l’amour». 

En effet, son style de musique est une céleste fusion entre le chaâbi, le gnaoui, le kabyle, le melhoun ainsi que du blues, du rock, de la salsa et le celtique.
Ainsi, sa musique, tout en restant solidement ancrée dans les us et coutumes de la chanson algéroise, elle s’ouvre aux autres styles musicaux du monde.

Cheikh Sidi Bémol, de son vrai nom Hocine Boukella, est un véritable «caméléon». En effet, il a su concilier entre son côté cartésien, car il est biologiste de formation, et son côté artistique (musicien et dessinateur autodidacte). Mais finalement, il abandonne sa carrière de scientifique et se consacre entièrement à ses deux passions  le dessin et la musique.
Dans les années 1980, son côté «marginal» prend le dessus en réalisant une bande dessinée qui critique l’univers des musiciens algériens. Cette BD sera interdite pour obscénités et les planches originales lui seront confisquées.
Dans les années 1990, il a créé le groupe Sidi Bémol. Son premier album Cheikh Sidi Bémol sera enregistré en 1998. Durant la même période, Sidi Bémol fond le collectif «l’Usine» et participe à la création des groupes Thalweg (celto-berbère) et Zalamite (groove berbère).

Rappelons que Cheikh Sidi Bémol se produira ce soir, à partir de 21h, au théâtre de verdure.

 

par Abdelraouf A.

Agenda

October 2021
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31