UN autre film en tamazight de Mokrane Hammar

Culture 

La Depeche de Kabylie 21/05/2008

La production de films en tamazight ne fait qu’aller de l’avant en dépit de peu de moyens dont disposent les producteurs. Après une première production “Ddigh dyir arfiq”, en d’autres termes “La mauvaise compagnie”, et Le Rebelle, Mokrane Hammar revient avec un autre film passionnant.

 

Tournées en Kabylie dans des décors originels, les scènes suscitent un grand suspense chez le spectateur. Ce film a été produit par l’Association culturelle Amusnaw. Pour l’histoire, il s’agit d’un enfant, Ghilès, qui fuit son village suite à de terribles violences, voulant refaire sa vie ailleurs.

Installé en ville, l’enfant est toujours hanté par ce qu’il avait vécu. Si Ghilès est sympathique avec les autres professeurs de l’école où il étudie, notamment son professeur de Tamazight, il éprouve une haine indescriptible pour son professeur de français. Dès que Ghilès voit ce dernier, il ferme les yeux et commence à crier. C’est l’image du bourreau de sa mère qu’il voit en son professeur. C’est cette balle qui traîne dans son âme. la scène qui l’a réconcilié avec son professeurs de français est quand ce dernier lui a payé le tarif de sa coiffure chez un coiffeur en compagnie de son père. Vers la fin de ce film, Ghilès, sa marâtre et son père sont allés au cimetière où il a pleuré sur la tombe de sa mère. Ghilès ne veut pas oublier cet instant fatidique lorsque les assassins ont tiré sur sa mère. Il ne veut pas comprendre. Pour lui, seule sa mère compte au monde. Le scénario est bien écrit. Tout le monde a participé à sa prise en charge, notamment son oncle, et son père, mais Ghilès ne veut pas oublier cette scène d’horreur. “ Eux, ils ont leur mère, mais moi je n’ai pas la mienne. C’est une balle qui l’a eue. Accepteront-ils que quelqu’un tire sur leurs mères ? ” Telles sont les questions de l’enfant meurtri. A la fin, Ghilès et ses accompagnateurs rentrent chez eux. Ghilès oubliera-t-il cette scène ?

D’une durée d’une heure vingt minutes en VCD et de très bonne qualité, cette nouvelle production enrichit le patrimoine du film en tamazight. C’est une autre réussite pour Mokrane Hammar et toute l’équipe ayant participé au tournage de La balle de l’âme.
 

par Amar Ouramdane

Agenda

September 2021
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3