Un retour en force

Takfarinas

La Depeche de Kabylie 27/04/2008 Un retour en force

Avec un style musical unique, Takfarinas a révolutionné la musique kabyle en lui donnant une touche particulière de modernité. Mêlant du châabi du rap, du funk et du reggae, il a su mixer des musiques venues des quatre coins du globe. Il appelle ça la “yal musique”.

Vingt-cinq ans de carrière déjà et toujours cette magie qui opère, célèbre pour sa mandole électrique à double manches.

Takfarinas a su conquérir ses fans venus très nombreux pour assister au retour de l’enfant prodige sur scène, un concert qui s’est joué à guichet fermé. Plusieurs admirateurs de l’artiste n’ont pas pu accéder dans l’enceinte de la mythique salle "le zénith".


Ce spectacle, qui lui a pris deux ans de travail acharné, a été grandiose avec un ballet composé de quarante choristes et a été l’occasion de présenter au public la nouvelle génération et les valeurs montantes de la chanson kabyle, à l’image de Farid Elvaz ainsi qu’un invité surprise qui n’est autre que Rim K. du groupe 113. Les fans venus nombreux n’ont pas été déçus. Ainsi, ce spectacle à l’américaine donné à l’occasion du vingt-huitième anniversaire du printemps berbère a su raviver les flammes de l’amour chez ses nombreux admirateurs.
Cependant, la vraie surprise est l’enregistrement d’un nouvel album qui sera dans les bacs en 2009 et qui sera à 50% constitué de chansons châabi modernes. Rénovateur depuis des années de la chanson kabyle, Takfarinas risque bien de surprendre encore comme à chaque sortie de ses albums son large public resté sur sa faim plusieurs années et ce avec une rivière de chansons pailletées de lumière, des ballades rêveuses et amoureuses, des provocations à l’abandon et des appels irréductibles à la danse en mélangeant funk, reggae, rock, rap, châabi, liés dans ce fameux mélange tonique qu’il a concocté et baptisé "musique yal".

Que des surprises avec ce géant de la chanson kabyle,ce génie doté d’une intuition et d’une touche particulières qui l’ont propulsé sur la scène internationale tout en révolutionnant l’art musical en lui donnant une dimension universelle. Takfarinas a toujours revendiqué sa Kabylie natale et sa musique originale sans appartenir au raï ou au rock, s'inspirant de rythmes divers dans la variété internationale.

Tak est né à Tixeraïne, une localité perché sur les hauteurs d’Alger où les Kabyles sont installés depuis toujours. Il est issu d’une famille de musiciens. Il a toujours baigné dans la tradition du chant et de la poésie au sein de sa famille depuis sa naissance, s’est nourri au Chaâbi, la musique hégémonique de la capitale, tout en rêvant d’inventer son propre style, un idiome moderne inspiré par la musique de ses ancêtres qui peeut se jouer des frontières.
Fantésiste et unique, Tak s’est adjugé une réputation irréprochable. Son existence, il l’a forgée avec son style ensorceleur. A ce sujet,un jour il a dit cette phrase célèbre : "Je suis né en Algérie,je vis en France,mon identité est la musique, mon pays est la terre".
 

par La dépêche de kabylie

Agenda

January 2022
M T W T F S S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6