KRIM BELKACEM D'AHMED RACHEDI


"Dans les salles, en juin au plus tard"

KRIM BELKACEM D'AHMED RACHEDI
Le réalisateur envisage de tourner un film sur Djamila Bouhired, qui figure parmi «les femmes révolutionnaires qui ont joué un rôle important durant la guerre de Libération nationale».

Le film Krim Belkacem du réalisateur Ahmed Rachedi, dont le tournage vient de s'achever, sera projeté dans les salles algériennes «en mai ou en juin prochain au plus tard», a déclaré jeudi dernier le réalisateur.
Invité de la chaîne I de la Radio nationale, M.Ahmed Rachedi a indiqué qu'après avoir achevé le tournage du film Krim Belkacem dont la réalisation a duré 4 ans, il envisage dans deux mois d'entamer le tournage d'un autre film sur le colonel Lotfi, d'autant que le scénario écrit par Sadek Bakhouche «est fin prêt».

Le film de Krim Belkacem, cette oeuvre historique produite par le ministère des Moudjahidine, dans le cadre des projets cinématographiques programmés à l'occasion du cinquantenaire de l'indépendance nationale, retrace le parcours militant de cette figure de proue de la Révolution algérienne. Le tournage du film dont le rôle principal a été interprété par le comédien Sami Allem du Théâtre régional de Béjaïa, avait débuté le 16 septembre 2012 à Alger.

Certaines séquences ont été filmées en Kabylie, en Tunisie, au Caire et en Suisse. A cet égard, le réalisateur Ahmed Rachedi a affirmé que le cinéma révolutionnaire algérien «a, depuis l'indépendance, mis l'accent sur le peuple algérien, le considérant comme seul héros de la révolution», mais ce peuple avait «de grands dirigeants qui l'ont orienté et joué un rôle important dans le recouvrement de l'indépendance» et qui méritent qu'on leur dédie des oeuvres cinématographiques.
Il a dit qu'il envisageait de réaliser un film sur Djamila Bouhired, qui figure parmi «les femmes révolutionnaires qui ont joué un rôle important durant la guerre de libération nationale».

Le cinéaste a salué le film réalisé par Youssef Chahine en 1958 sur la moudjahida Djamila Bouhired, condamnée à mort par l'armée d'occupation française, avant qu'une campagne de soutien internationale ne soit lancée pour son salut. «L'écriture de l'histoire n'est pas du ressort du réalisateur. Il peut cependant présenter sa propre vision», a-t-il conclu.

l'Expression  

Agenda

December 2022
M T W T F S S
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1