FARID FERRAGUI

« Je suis content, je suis fier de vous. »

FARID FERRAGUI
« Je suis content, je suis fier de vous. »Le groupe montréalais kabyle Berbanya, a invité, le 30 mars 2013, à L’Auditorium du Patro-Le-Provost à Montréal, le grand artiste, le poète de tous les temps, Farid Ferragui, pour animer un spectacle de musique kabyle. Un spectacle qui a réuni, non sans enthousiasme, des foules d’admirateurs qui ont rempli l’auditorium.

Le spectacle
Le groupe Berbanya, connu pour ses chants mélodieux et rythmés, s’est produit dans la première partie du spectacle. Puis, Farid Ferragui a été accueilli par de nombreuses ovations et applaudissements tout au long de la soirée et à la fin de chaque chanson pour tous les souvenirs d’enfance ou de jeunesse, selon le cas, qu’évoquaient ses chants d’amour, sous toutes ses formes, au plaisir de ses admirateurs. Commandité par Café Tikjda, Karim Ighil, Restaurant Yemma Gouraya, Bricks Café et soutenu par l’école INAS, le spectacle est tout bonnement une réussite.

Le saut à l’Ontario
Après son spectacle, Farid s’est laissé emporter par l’indomptable engouement de ses admirateurs, des personnes qui n’ont pas cessé de profiter de chaque moment passé avec lui pour le prendre en photos, ou lui remettre des cadeaux. Certains même n’ont guère hésité à faire de lui l’hôte de leur maison, en l’occurrence, les organisateurs du futur spectacle de Zedek Mouloud, qui aura lieu le 20 avril 2013, au Théâtre Le Château. Touché, Farid a naturellement répondu à l’invitation et a assisté à une soirée familiale, organisée en son honneur, dans une ambiance tout à fait conviviale au Centre communautaire Villeray. Mais avant cette soirée, il a fait un saut à Ottawa.

En effet, Farid Ferragui, a été également l’invité de la Fondation Tiregwa à Ottawa. À cette occasion, il a rencontré beaucoup d’admirateurs et a rendu visite à d’autres villes d’Ontario, telles que l’ancienne capitale du Canada, Kingston, la 5e ville d’Ontario, London, sans oublier la Tour de Toronto et alentours. Enfin, comme d’innombrables visiteurs, Farid a retenu son souffle à la vue des célèbres chutes de Niagara qui ont immédiatement accroché son regard.

La visite de Farid Ferragui à l’école INAS
Marquer un temps d’arrêt à l’école INAS devient de plus en plus incontournable. En effet, plusieurs artistes, venus d’ailleurs à Montréal, se sont arrêtés à l’école INAS, en l’occurrence, Ait Menguellat, Ferhat Mehenni, Fahem, Boudjemaa Agraw et même Lounis Belkacem l’ancien président du Congrès mondial amazigh (CMA).

Cette fois-ci, c’est au tour de Farid Ferragui. De son retour d’Ottawa, il est passé à l’école INAS où il a été accueilli par les membres du conseil d’administration. Ensuite dans une classe, les élèves entourés par leurs enseignants lui ont souhaité la bienvenue : la petite Alyssia lui a remis un bouquet de fleurs, puis un mot de bienvenue a été lu par les jeunes Yuba et Tina successivement en berbère et en français. À la suite de cela, un groupe d’élèves ont interprété l’immémorial chant patriotique « Newwi-d tafat s wudem » du militant nationaliste Ali Laimeche et d’autres ont scandé « Ass-a, azekka, tamazight tella, tella, ass-a, azekka, Farid yella, yella ». Enfin, un cadeau lui a été remis pour sa contribution à notre langue et culture.

« Je suis content, je suis fière de vous », dit-il à l’assistance, on attirant son attention sur le rôle central qu’INAS est en train de jouer, non seulement, dans la préservation de l’identité berbère par l’enseignement de tamazight aux enfants, mais également, pour la capitalisation des compétences et des énergies, fondée sur la fraternité, l’échange et le dialogue constructif, qu’elle crée autour d’elle.

En plus de conquérir les coeurs des hommes et des femmes, par son humilité et sa bonté de coeur, partout où il passe, Farid Ferragui a également conquis celui des enfants. En fait, son passage était porteur d’un message d’appui d’un artiste à la cause amazighe et à la cause des enfants.

« Je tiens à remercier les organisateurs du groupe, Berbanya, pour leur invitation, l’école INAS, la Fondation Tiregwa et la grande famille du Centre communautaire Villeray pour leur accueil et toutes les personnes qui m’ont approché depuis que je suis venu ici le 26 mars. » a-t-il dit.

S. A.

 

Le groupe montréalais kabyle Berbanya

FARID FERRAGUI
« Je suis content, je suis fier de vous. »

 

 

 

 

Agenda

October 2021
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31