Enrico Macias

La chanson, une consécration d'une vie  


Enrico Macias
La chanson, une consécration d'une vieEnrico Macias célèbre aujourd'hui ses 50 ans de vie artistique. Pour marquer cet événement, il produira un spectacle qui promet d'être mémorable, le 1er et 2e juin 2013 à Montréal. Sa voix résonnera à la salle Wilfrid-Pelletier avec ses mélodies d'amour de la musique, mais également de la défense de la paix. Il célèbre les fruits de ses 50 ans de labeur, de consécration et de réalisation, une carrière des plus remplies.

Bercé par des chants et des airs arabo-andalous dès sa tendre enfance, l'enfant de Constantine, Enrico Macias, Gaston Ghrenassia de son vrai nom, fredonnait déjà,  dans une atmosphère artiste et musicale stimulante, des chants et des airs que jouaient son père, violoniste dans l'orchestre de Cheikh Raymond Leyris. Ce dernier deviendra plus tard son beau-père en épousant sa fille Suzy, en 1962, à l'âge de 24 ans.

La fin de la guerre de libération nationale d'Algérie marque un tournant dans le parcours personnel, professionnel et artistique de l'artiste. Il quitte son pays natal pour la France et connaît l'exil. Il fonde une famille et pose les jalons d'une longue et belle carrière. Inspiré de son vécu, il chante l'exil, l'amour, le pays, la paix, la passion de la chanson, l'amour des enfants et gagne ainsi un public plus large que communautaire Pieds Noirs. Que ce soit en français, en yiddish, en arabe, en berbère, en italien, en espagnol, etc., il offre un visage coloré et ouvert du genre Wold Music sans perdre de son originalité.   

Son répertoire musical compte environ 800 chansons couvrant la période de 1962 à 2012. Il faut noter que pour ce faire, plusieurs collaborations ont été possibles notamment avec son principal parolier  Jacques Demarny, la société de cinéma Pathé ou Raymond Bernard de chez Pathé. Parmi ses innombrables tubes, nous retenons quelques-uns des plus marquants comme : « Adieu mon pays » (1962),  « Enfants de tous pays » (1963),  « Paris, tu m'as pris dans tes bras » (1964) ou « Les Filles de mon pays » (1965), « Aimez-vous les uns les autres » (1977), « La France de mon enfance » (1980), « Le Voyage » (2003), ou encore " Malheur à celui qui blesse un enfant " (1975) dont les droits d'auteur seront cédés au profit de l'Unicef.

Enfin, il reçoit plusieurs distinctions notamment pour son engagement pour la paix. Il est promu au grade d'officier de la Légion d'Honneur de l'ex. Premier ministre français Laurent Fabius en 1985 avril 2007.

Enrico Macias vous invite « Venez tous mes amis! » pour un merveilleux moment de musique et de danse le 1er et 2e juin 2013 à la Place-des-Arts  de Montréal.


  ★AmZik★ - " Iɣab leɛqel-iw "

Agenda

January 2022
M T W T F S S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6