UN ÉVÉNEMENT DE DEUX JOURS À TIZI OUZOU

Hommage à Kamel Messaoudi

UN ÉVÉNEMENT DE DEUX JOURS À TIZI OUZOU
Hommage à Kamel MessaoudiL’association culturelle Moh-Saïd Oubelaïd du village Bounouh, en  collaboration avec la direction de la culture  de la wilaya de Tizi Ouzou organise, depuis hier et jusqu’à aujourd’hui à la maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, un vibrant hommage au chanteur Kamel Messaoudi.

Au programme, une exposition de photographies et d’articles de presse retraçant  le parcours artistique de cet artiste aux sonorités particulières, mort dans un accident de la circulation le 10 décembre 1998 après avoir participé à une émission télévisée diffusée en direct sur l’ENTV. Suivant le programme, hier à 11 heures, après l’ouverture des activités, un film documentaire sur l’œuvre de Kamel Messaoudi, produit à base d’archives de la Télévision nationale (ENTV), a été projeté.  


Aujourd’hui, en plus de l’exposition permanente, un gala-hommage est prévu à 13h30 avec la participation de grandes figures de la chanson algérienne. Il sera animé notamment par Mohamed Lamraoui, Nacerdine Galiz, Zedek Mouloud, Cherif Douzène, et Mehdi Ressab. Le gala sera également marqué par des témoignages sur la vie et l'œuvre de l'artiste  par sa famille et ses  amis. “C’est la deuxième fois que Tizi Ouzou accueille un hommage à Kamel Messaoudi après celui organisé par l’association de son village d’originaire Fréha. Pour cette année, c’est notre association, qui porte elle aussi le nom d’un autre illustre artiste qui est  Moh-Saïd Oublaid, qui organise un hommage à Kamel Messaoudi, une figure qui a côtoyé beaucoup d’artistes de la région comme Lounes Matoub, Hacène Ahres…”, nous dira Ramdani Abderrahmane, président de l’association Moh-Saïd Oublaid.

Né le 30 janvier 1961 à Bouzaréah, Kamel Messaoudi grandit dans une famille modeste originaire d’Aït Bouali, à Fréha,  en Kabylie. Elle habitait le quartier Gai Soleil. Kamel, qui fera ses débuts dans la chanson en 1974, fut influencé par son frère aîné qui faisait de la musique. Après une première tentative de production d’un disque en 1985, ce dernier sera finalement produit et commercialisé en forme de mini-cassette en 1990. Il a fallu attendre 1991, avec la sortie d’Echemaâ, pour que l’œuvre de Kamel Messaoudi connaisse le succès. Kamel Messaoudi décède tragiquement dans un accident de la circulation le 10 décembre 1998.

K.T.

Liberté  

Agenda

November 2020
M T W T F S S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6