De retour après 14 ans d’absence

Bouira: Concert de Hacène Ahrès

La Dépêche de Kabylie 29/09/2007

Dans le cadre de l’animation artistique en ce mois de ramadhan, la Direction de la culture a organisé plusieurs soirées à la salle Errich de Bouira avec le passage d’une pléiad’artistes locaux mais également des grands noms de la chanson kabyle, chaâbi et algéroise.

 

En effet, au programme, trois artistes Aldjia, Wahiba Mahdi, mais surtout Hacène Ahrés se sont produits avant-hier dans une salle archicomble. Apres de longues années d’absence, Hacène Ahrès a enfin retrouvé son public dans une ambiance bon enfant. Ses fans ont aussi retrouvé le goût de la chanson sentimentale tel que véhiculé par leur idole. Un spectacle plein d’émotion mais aussi plein de convivialité.

Ils étaient des centaines à être conviés à venir assister à ce concert de dernière minute, car l’information n’a pas été communiquée. Il faut dire qu’écouter et ressentir les chansons d’amour de l’un des piliers de la chanson engagée et romantique est une occasion à ne pas rater. Dés l’apparition de l’artiste sur scène, des applaudissements et des youyou fusèrent des quatre coins de la salle qui s’est avérée trop exiguë pour contenir toute la foule. Normal.Il s’agit d’une longue absence et le public est en droit d’exiger de l’artiste le meilleur de son répertoire. A son entrée et comme à l’accoutumée, l’artiste a entamé son tour de chant par l’une des célèbres chansons du Rebelle. N’oublions pas que Hacene Ahres était un ami du regretté Matoub Lounes et qu’il veut à chaque fois lui rendre hommage en interprétant un de ses tubes. « Alamriw était la chanson que Hacene Ahres a interprété, et que le public a repris. Il est utile de souligner que le chanteur ne s’est pas produit sur la scène d’Errich depuis presque 14 ans. Et le concert d’avant- hier est le deuxième à Bouira après celui de 1994. Par ailleurs, et au cours du spectacle, des centaines de jeunes affluèrent à la salle pour au moins apprécier une chanson, puisqu’ils ne savaient pas que l’artiste se produisait chez eux. Aysiyi, Sedhsit, Tavrat et autres sont les chansons que le public a écouté, tout comme elles ont éveillé chez certains des souvenirs lointains.

Un homme, la cinquantaine environ, larmes aux yeux nous dira : «je préfère m’en aller, car écouter ces chansons font raviver des souvenirs de mes années où j’ai connu le vrai amour». Le «vieux» quitta la salle pendant que les autres n’ont pas cessé de réclamer d’autres chansons et d’applaudir encore leur artiste par crainte de ne plus le revoir d’autres longues années… Par ailleurs, Hacène Ahrès se produira aussi au courant de cette semaine dans les wilayas de Bejaia , Bordj Bou Arreridj , Oum El Bouaghi et Sétif.
 

par Amar Fedjkhi

Agenda

June 2022
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3