EN ATTENDANT LA CRÉATION D’UNE FONDATION QUI PORTERA SON NOM

Hommage au poète Benhanafi


Hommage au poète BenhanafiUn vibrant hommage a été rendu, mercredi, à l’occasion de la commémoration du 3e anniversaire de son décès, au poète et animateur de radio de la Chaîne 2, Benhanafi, de son vrai nom Aït Tahar Mohamed, au village Sidi Athmane dans la région de Larbâa Nath Ouacif, et ce, en présence de la famille, de nombreux artistes et amis du défunt.

Benhanafi a été également désigné, après le déclenchement de la guerre de libération, commissaire politique de la zone du secteur 2 du département de Tiaret.
Sur le plan artistique, il a écrit des poèmes à de nombreux et célèbres artistes, dont Djamel Chir, Idir, Medjahed Hamid, Kaci Abdjaoui, Athmani, Chérif Kheddam… En 2008, la réalisatrice Ourida Sider lui a consacré un recueil intitulé Benhanafi, la voix de la radio, regroupant quelques-uns de ses poèmes. Mercredi, l’association Thirza, le collectif des amis de Benhanafi et la maison de la Culture ont organisé un recueillement sur la tombe du défunt au village Sidi Athmane. “L’initiative d’aujourd’hui est un devoir de mémoire en attendant la création d’une fondation qui portera son nom, et ce, afin de préserver son travail qui doit être transcrit et transmis à d’autres générations. La création d’une fondation qui portera son nom est au stade de projet, mais c’est un souhait qu’on compte concrétiser.

Benhanafi reste une école pour plusieurs générations”, nous a affirmé Hamiche Hadj Arab, membre du collectif les amis de Benhanafi. Au programme de la journée commémorative, on note un dépôt de gerbes de fleurs et des témoignages sur la vie et le parcours du poète Mohamed Benhanafi, décédé le 4 mars 2012 à l’âge de 85 ans. Aït Tahar Mohamed est né le 7 février 1927 au village Sidi Athmane, dans la région de Larbâa Nath Ouacif. à la Chaîne 2, il entama sa carrière avec Mohamed Hilmi et Ahmed Imane. Sa première émission, dédiée à la poésie, fut “Leqlam ajdid”. En plus d’une émission pour enfants, il présentera également “Icennayen uzekka”, où sont passés Malika Domrane, Matoub Lounès, Djamel Frahi, Aït Djoudi Saïd, Dalil Omar… En 1994, Benhanafi quitte la radio avant d’y revenir en 2001, avec l’aide de l’animateur Saïd Fréha afin d’animer une émission intitulée “Ghef yiri lkanun”.

K. T.

Liberté  

 

Agenda

September 2021
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3