Constantine, capitale de la culture arabe 2015 : des artistes kabyles décident de boycotter l’événement

Constantine, capitale de la culture arabe 2015 : des artistes kabyles décident de boycotter l’événementPlusieurs chanteurs algériens d’expression kabyle ont emboîté le pas à Idir et Lounis Aït Menguellet, qui ont décidé de tourner le dos au rendez-vous de l’antique Cirta.

La manifestation «Constantine, capitale de la culture arabe 2015», dont le coup de starter est prévu pour le 15 avril prochain, accueillera plus de 750 artistes et jeunes talents. Mais, elle se déroulera en l’absence de plusieurs chanteurs d’expression kabyle, qui ont, d’ores et déjà, décidé de tourner le dos à cet événement. Ainsi, deux grandes figures du monde artistique, à la notoriété bien établie aussi bien en Algérie qu’à l’étranger, ont déjà annoncé la couleur, il y a quelques semaines, sur leur boycott du rendez-vous de l’antique Cirta.

Il s’agit, en plus d’Idir, de Lounis Aït Menguellet, en période de convalescence, après avoir subi une intervention à cœur ouvert, ils ont décidé de ne pas prendre part à cette manifestation. Plusieurs autres artistes leur ont emboîté le pas, à l’image de Hacene Ahres, qui estime que ce genre de rencontres ne l’intéresse ni de près ou de loin. «Quand on est invité à ce genre d’activité, c’est pour nous piéger.

Je pense, donc, qu’il n’y a pas lieu d’y participer carrément», nous a-t-il confié. De son côté, Ali Amrane partage carrément le même sentiment, surtout après des informations faisant état que son nom figure sur la liste des chanteurs établie par le commissariat de la manifestation.

«Je viens d’apprendre par des amis et fans que mon nom figure sur une liste de chanteurs, qui auraient donné leur accord pour participer à la manifestation ‘‘Constantine, capitale de la culture arabe 2015’’. Me concernant, je n’ai eu aucun contact avec les organisateurs de cette manifestation et encore moins donné un quelconque accord quant à ma participation», a-t-il souligné. Il en est de même pour la star de la chanson rythmée, Mohamed Allaoua, qui apporte un démenti clair sur les rumeurs qui ont circulé sur son éventuelle participation à ladite manifestation.


Sur ce, il précise : «Tout d’abord, je vous confirme que je ne participerai pas à la manifestation ‘‘Constantine capitale de la culture arabe 2015’’, malgré la rumeur qui prétendait le contraire.» Et d’ajouter : «Il y a un journal qui souhaite semer la discorde et qui n’en est pas à son coup d’essai : il a déjà fait de même à l’encontre des deux piliers de la chanson kabyle, Lounis Aït Menguellet et Idir. Aujourd’hui, il s’attaque à ma chanson Dden dden en extrapolant les paroles du titre et en prétendant que je considère Aït Ahmed et Saïd Sadi comme de ‘‘faux opposants’’ au pouvoir, ce qui est une pure invention. Bien au contraire, à mes yeux, Aït Ahmed est l’un des pères de la Révolution et mérite le plus grand respect, je profite d’ailleurs de cet espace pour lui souhaiter un prompt rétablissement.

Quant à Saïd Sadi, c’est un militant exemplaire pour son combat pour la démocratie. Je ne souhaite pas entrer dans le cercle vicieux des fausses rumeurs qui n’en finissent plus, d’autant plus que je suis en préparation de mon nouvel album. Certains journalistes devraient se rappeler de la consistance de leur métier, à savoir diffuser des informations vérifiées et non en inventer.» Pour sa part, Rabah Asma, dont le nom a également été donné pour participant à l’événement, n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour y réagir.

«En ce qui concerne la manifestation ‘‘Constantine capitale de la culture arabe 2015’’, il est bien évident que je ne participerai pas…», a-t-il écrit sur sa page facebook, précisant que les propos qu’il a tenus lors de sa dernière conférence de presse ont été déformés par «certains journalistes qui ont rapporté des paroles qui ne sont pas les miennes», alors que, a-t-il ajouté, «lors de cette rencontre, je n’ai parlé que de mon nouvel album».

Par ailleurs, en dépit des déclarations de la ministre de la Culture, qui précise que «les différentes activités prévues dans le cadre de cette manifestation mettront en exergue les dimensions amazighe et arabe de Constantine», plusieurs artistes algériens d’expression kabyle tournent le dos à cette manifestation.

El Watan   
 

Agenda

October 2021
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31