Une ouverture en catimini

 FESTIVAL DE LA CHANSON AMAZIGHE

L'Expression 23/09/2007

Le Festival de la chanson amazighe s’est ouvert hier dans la soirée à la Maison de la culture de Béjaïa en présence d’artistes amateurs et professionnel venus des quatre de coins d’Algérie pour prendre part à cet événement culturel dont l’organisation a surpris plus d’un à Béjaïa.

Sans la banderole tendue au niveau du carrefour CNS, l’événement aurait pu passer inaperçu. Les organisateurs ont privilégié les médias lourds au détriment de la presse écrite qui n’a été informée qu’au même titre que le public bedjaoui. Elle n’y est simplement pas invitée sans pour autant que l’on sache pour quelle raison.
Organisé par l’APC de Béjaïa, cette manifestation culturelle revient donc au devant de la scène après une absence qui aura duré plusieurs années.

Exception faite de sa première édition qui a été un véritable succès, le Festival de la chanson amazighe a ensuite sombré dans la médiocrité.
Récupéré par l’APC du temps où le FFS était aux commandes, l’organisation du Festival de la chanson amazighe s’est poursuivie tout en baissant d’intensité et d’intérêt avant de sombrer totalement dans l’oubli. L’édition de l’an passé a été tout simplement annulée.

La présente édition est organisée dans la précipitation et l’improvisation.
Une enveloppe de 700 millions de centimes a été dégagée par l’APC pour les besoins de cette manifestation culturelle, dont l’organisation a surpris plus d’un. En effet, on pensait que l’actuelle édition allait subir le même sort que la précédente d’autant que la période habituelle du déroulement du festival était traditionnellement en été. Encore une fois, l’APC décide de faire cavalier seul puisque ni le comité des fêtes de la wilaya ni le mouvement associatif n’a été associé à la préparation et l’organisation de cet événement. Quelques artistes que nous avons pu toucher hier se sont montrés surpris jusque par l’idée de l’organisation du festival.

A noter que deux sites sont choisis pour abriter les différentes prestations des artistes. Il s’agit de la place du 1er Novembre (ex-Gueydon) et la Maison de la culture de Béjaïa.

La clôture est prévue pour la soirée du 27 du mois de Ramadhan.
 

par Arezki SLIMANI

Agenda

May 2022
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5