ORGANISÉ DIMANCHE À ALGER PAR L’ONDA

Hommage émouvant à Slimane Azem

Hommage émouvant à Slimane AzemL’Office national des droits d’auteur et droits voisins (Onda) a rendu hommage, dimanche dernier, à “l’artiste aux mots bouleversants”, auteur, compositeur et interprète, Slimane Azem (1918-1983), lors d’une émouvante cérémonie marquée par des témoignages et des prestations musicales à la salle Ibn-Zeydoun (Riadh El-Feth). Ce spectacle-hommage à Slimane Azem est le premier événement organisé dans le cadre d’un mini-festival initié par l’Onda à l’occasion de la Journée mondiale de la propriété intellectuelle, coïncidant avec le 26 avril de chaque année, et qui se poursuivra jusqu’au 2 mai prochain. En présence de quelques membres de la famille Azem, un petit film documentaire retraçant le parcours artistique du chanteur a été présenté au public venu nombreux.

Le neveu de Slimane Azem, qui a considéré cet hommage comme “une reconnaissance à l’artiste et à son œuvre”, a offert à Sami Bencheikh El-Hocine, directeur de l’Onda, la dernière photo du chanteur dans son village et un tableau retraçant sa carrière dans le détail pour enrichir la documentation sur sa biographie. Outre la présentation d’un coffret, édité par l’Onda, comprenant les textes et la musique de l’artiste, et le témoignage de Kamel Hamadi qui a mis en avant les qualités de poète de Slimane Azem, la musique s’est taillé la part du lion lors de cette soirée, avec les prestations de Nouria, Rachid Koceïla et Takfarinas qui ont revisité des succès du maître. Né en 1918 dans le village d’Agouni-Gueghrane dans la wilaya de Tizi Ouzou, Slimane Azem a débuté sa carrière artistique, alors qu’il était déjà établi en France au début des années 1940, et devient peu à peu l’un des artistes maghrébins les plus en vue.

Le succès qu’il a connu avec ses textes chantant la nostalgie et le mal du pays, qu’il a quitté à l’âge de 19 ans, lui ont valu, en 1970, le Disque d’or avec la chanteuse Nora pour les meilleures ventes de disques en France pour cette année. Le chanteur s’est éteint en 1983 dans la ville de Moissac en France, où il a été inhumé, laissant derrière lui une œuvre riche de plus de 170 chansons. Par ailleurs, pour célébrer la Journée mondiale de la propriété intellectuelle, l’Onda organise, en plus des spectacles prévus jusqu’au 2 mai, un petit salon de la production et de l’édition musicale regroupant une dizaine de maisons d’édition, ainsi que des ateliers de formation sur les droits d’auteur destinés aux artistes au Centre des arts à Riadh El-Feth.

R.C./ APS

Liberté 

Agenda

January 2022
M T W T F S S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6