Les femmes doivent briser le silence qui tue à petit feu

La Dépêche de Kabylie 04/09/2007

La Dépêche de Kabylie : Qui est Nora Adel ?
N.A. Je suis enseignante en maths, vivant à Alger, j’ai publié deux romans, l’un chez Harmattan. Le candidat, puis tout récemment Secrets de femmes chez Bénévent, et j’ai collaboré également dans quelques journaux magazines par des nouvelles tirées du vécu de tous les jours.

Comment êtes-vous venue à l’écriture ?
A l’école j’adorais les rédactions et mon prof de français m’a conseillé d’écrire. Seulement à cette époque, comme aujourd’hui d’ailleurs, on oriente les élèves studieux vers les filière scientifiques mais je n’ai jamais oublié mon premier amour : l’écriture. C’est un besoin, une drogue, surtout quand on vit dans une société comme la nôtre. Arnaud Antonin dans son livre : Van Gogh, le suicide de la société écrivait : “Nul n’a jamais écrit ou peint, sculpté, modelé, construit, inventé, que pour sortir en fait de l’enfer”. C’est intéressant de remarquer que la période sombre des années 90 a favorisé l’émergence de nombreux écrivains algériens, certains mondialement connus.

On sent que la situation de la femme vous intéresse beaucoup
En tant que femme, c’est difficile pour moi de ne pas m’intéresser à la situation de la femme (rire).
C’est vrai que beaucoup reste à faire dans ce domaine, surtout chez nous.
Il est important que la femme algérienne puisse s’assumer, dire que derrière chaque femme il y a un homme pour la nourrir, c’est mathématiquement faux.
En plus, les scientifiques affirment que la servitude nuie à la santé mentale de la femme (migraine, névrose, boulimie, fatigue chronique, insomnie, frigidité...), sans oublier les économistes qui ne cessent de répéter que la situation de la femme est un facteur essentiel dans l’économie d’un pays.

A vous entendre, la démocratie sans liberté de la femme, n’en est pas une.
Oui, si on veut une réelle démocratie, il faut libérer la femme car la dictature commence toujours par faire l’inverse.
Reich dans son livre La psychologie de masse du fascisme parle de l’idéalisation de la maternité chaste, qui est un moyen très efficace non seulement de réduire complètement la sexualité à la procréation et à la réprimer inhiber toute l’expression féminine pour orienter toute la reproduction de l’espèce vers des fins politiques souvent meurtrières comme les oppressions, les injustices, les guerres...

Pourquoi avoir choisi d’éditer vos deux romans Le candidat en 2005 et récemment Secrets de femmes par des maisons étrangères ?
Je n’avais pas le choix, j’aurais aimé éditer mes livres dans mon pays car qui mieux qu’un lecteur algérien peut apprécier, comprendre une écriture inspirée de son quotidien ?

A la lecture de votre dernier roman, on sent une fibre poétique
Peut-être, mais j’avoue que je suis incapable d’écrire un poème. Je suis fan de Assia Djabar, elle m’a beaucoup inspiré, son écriture est comme un tableau d’un grand maître, elle mérite amplement le prix Nobel.

Quel est l’avenir de l’écriture féminine dans notre pays ?
C’est une question difficile, “qui vivra verra”, mais pour le moment on constate que la grande majorité des femmes et des hommes qui écrivent sont tous nés avant l’Indépendance, souvent formés à l’école coloniale.
De nos jours, l’école semble orpheline de muse, il faut réhabiliter la lecture, créer des bibliothèques partout car personne n’a écrit sans lire.
Plus que les hommes, les femmes doivent briser le silence qui tue à petit feu, c’est le seul moyen d’écouter l’autre, de parler avec lui, de le comprendre, d’effacer la peur donc la violence.

Un dernier mot pour conclure, peut-être !
Oui, je remercie vivement votre journal qui m’a donné l’occasion de m’exprimer et surtout qui contribue largement à la découverte des nouveaux talents que ce soient, des auteurs, des écrivains, des chanteurs, etc.
En somme, un journal qui a toujours encouragé l’épanouissement de l’art en général dans notre pays. Merci beaucoup et bonne continuation.

Entretien réalisé  

par Saïd Seddik Khodja

Agenda

September 2021
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3