Nassima Bouaifer expose : "Le Couloir des exilés" à la Maison du développement durable

Le projet aborde le thème de l'exil. Déployé en une installation modulable et hybride. Le couloir des exilés porte sur la réalité que vivent les immigrants.

Le projet se matérialise par une installation comprend 53 visages en argile et un filet en jute. Ces visages sont accrochés dans un grand filet.

À mi-chemin entre deux paramètres spatio-temporel. Elle évoque la suspension spatiale entre ciel, pays d'accueil (espoirs, rêves) et terre, pays natal (origines, identité).Temporelle : entre  le passé (souvenir, histoire) et le futur (avenir, projet).
.
Les visages se retrouvent pris dans un filet, un sentiment de suspension et de déséquilibre. C'est l'image métaphorique de l'humain dans sa quête de soi et de l'autre. Il devient la mémoire identitaire de chaque individu pris dans sa trame.

L'ombre du filet suspendu inonde l'espace. Une transition se crée, le prolongement de l'œuvre par son ombre enveloppe le visiteur. Une fusion se conçoit entre le spectateur et l'œuvre.

 

Nassima Bouaifer expose “Le couloir des exilés”

  • _DSC8407.jpg
  • _DSC8434.jpg
  • _DSC8447.jpg
  • _DSC8454.jpg

 

Lire  aussi : “Ma séparation avec l’Algérie est l’éternelle suspension !”

Agenda

September 2021
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3