Adrar n Fad abrite la 2ème édition de la cérémonie de remise des prix et bourses de Tiregwa

Adrar n Fad  abrite la 2ème édition de la cérémonie de remise des prixAprès le succès de la première édition au village Zouvga, à Illiten (Tizi Wezzu), la Fondation canadienne pour Tamazight "Tiregwa"  a organisé la deuxième édition de remise de prix et bourses au village At Sma3el à Adrar n Fad (Bgayet).

Pour les prix, plusieurs remises ont été organisées. Il s'agit du prix du "Concours de nouvelles", en Tamazight en hommage à Belaid At Ali. Les lauréats de cette 2ème édition étaient : Mheni Khalifi d'At Sma3il qui a eu le premier prix d'une somme de 80 000 DA, Houd Malek de Tazmalt a eu le deuxième prix d'une somme de 50 000 DA. Nassima Khoukhi du village Adekar s'est octroyé le troisième prix d'une somme de 30 000 DA.

Concernant le prix de la première édition du "meilleur roman" en hommage à Rachid Alliche, il a été accordé à Amar Mezdad pour son avant dernière œuvre intitulée "Tetilli-d, ur d-tkeccem", et ce  pour une somme de 100 000 DA, et 30000 DA d'achat du livre en question. Il est à signaler que ce célèbre et brillant écrivain de littérature Kabyle  vient de sortir sa dernière œuvre intitulée "Yiwen wass di tefsut".   

Concernant les bourses, il est à rappeler que la fondation Tiregwa octroie, à chaque deux ans, trois bourses universitaires. Il s'agit de la bourse "Masin Harun" pour l'université de Bgayet, la bourse "Muhand Said Amelikech" pour l'université de Tubiret (Bouira) et la "bourse Mohand Arab Bessaoud" pour l'université de Tizi Wezzu. Les trois bourses sont basées sur l'excellence en recherche dans le domaine Amazigh.

A At Sma3il, l'étudiant Nassim Ighit de l'université de Bgayet a reçu sa deuxième tranche de bourse, qui lui permettra de compléter sa recherche dans de très bonnes conditions sachant que les deux autres boursiers de  Tizi Wezzu (Samira Lwahab) et Tubiret (Wahid Lemri) ont déjà complété leur magistère en Tamazight après avoir reçu leurs premières tranches lors de la cérémonie 2014 de remise de prix et bourses au village Zouvga, précisément le 14 aout 2014.

A signaler que la présente cérémonie 2015 de remise des prix et bourses de Tiregwa a eu lieu le 31 juillet 2015, soit le lendemain d'un autre concours sur la poterie qu'a organisé la dynamique association culturelle d'Adrar n Fad (ACAF), partenaire avec la fondation Tiregwa dans la triple activité, qu'est :
       -    Concours de poterie de l'ACAF (30 juillet 2015),
       -    Remises des prix et bourses Tiregwa (31 juillet 2015)
      -    La formation sur le développement personnel et les approches de thérapie brèves que sont la programmation neurolinguistique et l'analyse transactionnelle donnée par Dr. Hacene Hireche, (1er aout 2015).

Durant les trois jours qu'ont duré ces activités, des expositions de livres et objets amazighs (de divers associations Kabyles et Chawis), plusieurs conférences, hommages, présentation théâtrale et une table ronde ont été organisées, dont les thèmes sont en relation avec la langue, l'histoire, l'identité, la culture et la production amazighes.

Ainsi une formidable pièce théâtrale Chawi a été joué par la troupe " Asirem n Wawres" de " Coordination de la Société Aurésienne" et intitulée IBERDAN N TMEDDURT (Les chemins de la vie). Elle relate un épisode triste de l'histoire des Imazighens, sur Aksel et Dihya (Kahina) et leur lutte contre l'envahisseur Arabe.

Après la pièce, fortement applaudit,  un vibrant hommage a été rendu au cinéaste et animateur TV Ahmed Djanadi, Khali Ahmed pour les intimes, pour l'ensemble de ses productions télévisuels et cinématographiques dans notre chère langue.  Il convient de citer, entre autres, la première série TV en Tamazight A3ziz aken yebghu yili, la fameuse émission hebdomadaire Tamurt-iw de Berbère TV (qui dure depuis presque la naissance de cette chaine), et plusieurs autres films et séries télévisuels, sans parler de concours, et autres jeux pour enfants en Tamazight, émissions satiriques (Caméra cachée), doublages en Taqbaylit de plusieurs séries et reportages TV, ….

Un autre hommage a été rendu pour Hanane Djenadi, la fille de Khali Ahmed, qui a défiée, souvenons nous, la chronique un certain jour d'Avril 2013, en venant à son lycée d'El Kseur, avec sa robe Kabyle. Ce qui a incité toutes les autres lycéennes à en faire de même le lendemain suite au renvoi par le proviseur du Lycée de Hanane en lui suggérant de changer sa tenue Kabyle par une autre peu importe sa nature, fut-elle exogène à nos traditions ancestrales.  

Après de tels hommages, la cérémonie de remise des prix et bourses pour les lauréats suscités, a commencé mais entrecoupées par de très beaux poèmes récités par de nombreux et talentuleux lauréats des différentes éditions  passées du fameux festival de poésie d'Adrar n Fad.   

Après la prise de parole de Nna Ouiza, la sœur de Rachid Aliche, qui a témoigné sur son frère et l'amour qu'il vouait a notre langue, des échanges de reconnaissance avec attestations s'en est suivi entre ACAF et Tiregwa. Celle-ci a remis aussi des attestations s de reconnaissances, en sus de ACAF, à l'association Tizizwit de Taguemount Lejdid, à la troupe " Asirem n Wawres" et la " Coordination de la Société Aurésienne", invités de Tiregwa.

Il est à signaler que l'association Belaid At Ali du village Azru Uqellal n'a pas pu venir faute d'un contretemps de dernière minute. Sachant que Tiregwa s'est déplacée  quelques jours auparavant jusqu'au village de Belaid At Ali pour inviter la dite association. Des photos et des vidéos ont été prises dans la propre maison de Belaid At Ali, qui pour rappel porte l'un des prix de Tiregwa.

Un gala artistique a été organisé dans la soirée du 31 juillet au niveau de la maison de jeunes d'At Sama3il avec en vedette le chanteur Ali Amrane. Ont également animé la soirée le bien aimé chanteur Yacine Zouaoui, le groupe Imanza, le groupe Izenzaren, la troupe folklorique de l'association, et plusieurs troupes de chants venues des Aurès.

Il est à noter que la fondation Tiregwa a pris en charge l'essentiel de la logistique liée à la cérémonie : Les repas, la Sono, transport des artistes, … et elle tient à remercier l'association "ACAF" pour son aide précieuse (à la fois financière et logistique) et pour l'intérêt qu'elle porte à notre langue (Exemple : Badge et attestations exclusivement écrits en Tamazight). Son dynamique président Fares Bekouche est à remercier pour son sens organisationnel très pointu, mais aussi l'excellent animateur Nacer Akouche, ainsi que tous les citoyens d'At Sma3il et surtout le personnel de la mairie At Sma3il, et en particulier son vice-président Sadek Rebai, qui se sont donné corps et âme pour la réussite d'un tel évènement, riche en activités pluridisciplinaires.

Tiregwa est toute fière du personnel de cette mairie qui  consacre, chaque année, un budget conséquent pour la promotion de Tamazight à travers plusieurs faits frappants qu'elle a remarqué : édition de revues et livres en Tamazight, frontons écrits en Tamazight, discours en Tamazight, …, bref une des rares mairies en Kabylie, si ce n'est la seule, à associer Tamazight au développement économique de la région d'Adrar n Fad, connue d'ailleurs pour la richesse de son vocabulaire (qui a impressionné plusieurs invités venant de loin).

La fondation tient enfin à remercier tous ceux et celles, parmi les professeurs d'université, chercheurs, écrivains, chanteurs,  cinéastes, dramaturges, … qui sont venus de loin pour faire de la cérémonie Tiregwa 2015 de remise des prix et bourses, une activité inoubliable.

Racid At Ali uQasi
Fondation Tiregwa
1er Septembre 2015

Agenda

January 2022
M T W T F S S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6