Festival international des musiques berbères

Idir, Allaoua et Akli D. en guest-stars

Festival international des musiques berbèresLa deuxième édition du Festival international des musiques berbères et d’ailleurs (Fimba) sera organisée les 19 et 20 septembre au Parc floral de Paris.

C’est ce qu’a annoncé Mohamed Saadi, PDG du groupe Berbère radio télévision (BRTV), lors d’une conférence de presse animée lundi au siège de son groupe à Montreuil. «Nous voulons que cette édition soit une étape vers une réelle internationalisation de ce festival», a-t-il lancé. L’initiateur du Fimba, dont la première édition en 2013 avait reçu un accueil favorable, particulièrement au sein de la communauté amazighe de France, se dit «satisfait par ce succès et vise plus loin». Organisé par le groupe BRTV, en partenariat avec la mairie de Paris, l’objectif principal de ce festival est de «retisser les liens entre les artistes amazighs du monde entier, notamment entre ceux de l’Afrique du Nord».

Pour le fondateur de BRTV, «c’est une manière de confirmer que nous avons le même horizon et nous partageons le même passé». Malgré le manque de moyens financiers, le Fimba a l’ambition de devenir rapidement un festival annuel incontournable dans la vie culturelle parisienne. «Nous faisons beaucoup de sacrifices dans l’espoir d’institutionnaliser ce festival.

Le manque de moyens rend l’organisation de ce genre d’événement très compliquée. Cela ne nous dissuade pas de vouloir toujours faire mieux pour donner plus de visibilité à notre culture», a indiqué M. Saadi. En effet, les organisateurs du festival le veulent comme une vitrine des valeurs amazighes de partage et d’universalisme. Le Fimba vise à faire connaître la musique berbère au-delà des barrières culturelles et langagières.

En plus de la présence de grands noms de la chanson kabyle, comme Idir, Zedek Mouloud, Mohamed Allaoua, Belaïd Branis et Akli D. la chanteuse finlandaise Stina sera de la partie aux côtés d’artistes chaouis et marocains. Le Fimba a aussi pour vocation de donner une chance à de nombreux jeunes artistes moins connus. Le premier gala dans le cadre de ce festival débutera samedi prochain à 15h au Parc floral de Paris (entrée Nymphéas). Les festivaliers pourront ainsi passer un week-end agréable en famille au jardin botanique tout en savourant la belle musique berbère. Pour plus d’informations, le site fimba.fr est mis à la disposition du public.

El Watan
              

 

Agenda

October 2021
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31