BATNA

Pourquoi attendre l'officialisation de tamazight ?

Ce n'est pas le premier et certainement pas le dernier. Le propriétaire d'une pâtisserie à la cité Tamchite (Batna) n’a pas cherché dans les feuilletons turcs ou syriens pour baptiser son commerce.

Bien au contraire, il a pris ce qu'il a au creux de la main sans chercher trop : L'Auressienne. Comme pour donner racine ou retourner aux racines (Izourane), le propriétaire des lieux a choisi les lettres Tifinagh pour son enseigne. D’après lui, pas besoin d'attendre l'officialisation, la langue maternelle passe bien avant.

Liberté  

Identification

Agenda

October 2019
M T W T F S S
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3