Un quatrième mort à Ghardaïa

« C’est l’impunité totale. Quatre hommes ont été tués mais la police n’a arrêté personne ».

Le bilan macabre ne cesse de s’alourdir à Ghardaïa. Un jeune mozabite, appelé Baba-Ousmail Azzeddine, a été tué ce mercredi. Une victime de trop qui s’ajoute aux 3 morts enregistrés à Ghardaïa depuis le début de l’année.

Selon des informations recueillies auprès du militant des droits de l’homme Kamel Eddine Fekhar, la victime, un étudiant de 22 ans, a  été mortellement poignardé vers 11 heures du matin dans le quartier Baba Ouldjemba à Ghardaia.

La même source a indiqué que des groupes de Chaambis (malikites arabophones) ont « envahi » les quartiers mozabites depuis hier soir, « sous le regard complice des forces de sécurité ». En plus du jeune Baba-Ousmail Azzeddine, les attaques des chaambis ont fait quatre blessés " dans un état grave" parmi la communauté mozabite.

Jihad contre les Ibadites

Kamel Eddine Fekhar estime que les agressions contre les Mozabites sont « encouragées par la complicité de la police ». « C’est l’impunité totale. Quatre hommes ont été tués mais la police n’a arrêté personne ».

Selon lui, « les agressions contre les mozabites sont nourries par des fetwas appelant au Jihad contre les Ibadites amazighs ».        
 
El Watan  

Agenda

May 2020
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31