Le ministre de l’Identité a mis en demeure les préfets qui traînent la patte

25 000 émigrés doivent être chassés de France d’ici la fin de l’année

LIBERTÉ 13/09/2007

Le ministre de l’Identité a mis en demeure les préfets qui traînent la patteHortefeux, le ministre français de l’Identité et de l’Immigration, a savonné une vingtaine de préfets qui n’ont pas réalisé leur quota d’expulsion d’émigrés. Sarkozy a promis à son électorat d’extrême droite de chasser, avant le 31 décembre, 25 000 étrangers.

Pour le ministre, la chasse à l’immigration n’est pas assez soutenue. Aussi a-t-il remonté les bretelles des préfets qui ne remplissent pas leurs objectifs, pour reprendre l’expression du Figaro, le quotidien français le plus sarkozyste. L’ordre leur a été intimé d’améliorer leurs résultats en terme de reconduites à la frontières d’étrangers indésirables.

Lorsqu'il était ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy avait également convoqué les préfets pour leur rappeler les objectifs fixés en début d'année. Pourtant, Hortefeux avait lui-même admis, le 20 août dernier, qu'il serait difficile d'atteindre le quota d'expulsions pour 2007, fixé par Sarkozy en personne aux préfets avant son élection à la tête de la France, lorsqu’il était ministre de l’Intérieur.
Le faire-valoir de Sarkozy pour son électorat lepéniste devait auparavant exhorter la police française à redoubler d'efforts dans ses interpellations d'étrangers en situation irrégulière, d’autant que ses éléments bénéficient de primes exceptionnelles pour cette chasse aux étrangers indésirables.

Le ministre avait également reconnu que l'entrée dans l'UE de la Roumanie et de la Bulgarie avait compliqué la situation, estimant les ressortissants de ces deux pays, principalement des Roumains, représentaient, avant leur entrée dans le club européen, quelque 30% des indésirables en France. Hortefeux a affirmé le quota de Sarkozy sera atteint.
Comme sur les cinq premiers mois de l'année 2007, il y a eu 6 041 expulsions par voie aérienne, 2 223 sous escorte musclée, il faut alors s’attendre à une noria de charters vers les pays d’origine des 25 000 à expulser.

Les autorités françaises estiment qu'il y a entre 200 000 et 400 000 étrangers en situation irrégulière en France. La politique d'interpellation et de reconduite à la frontière d'étrangers en situation irrégulière a suscité protestations et manifestations à Paris et en province ces derniers mois, en raison notamment de la mobilisation du Réseau éducation sans frontières (RESF). L'accident d'un garçon russe de 12 ans, grièvement blessé en tombant du 4e étage d'un immeuble le 9 août à Amiens, alors qu'il essayait d'échapper à la police lors d'une tentative d'interpellation de sa famille en situation irrégulière, avait relancé les critiques au cours de l'été. Hortefeux a même mis en bémol sa chasse.
Il l’a reprend aujourd’hui pour des raisons électorales, accusent ses détracteurs. Les municipales françaises c’est pour bientôt et les idées lepénistes sont loin d’avoir disparues.
 

par Djamel Bouatta

Agenda

September 2021
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3