Amar Tou au chevet des policiers malades

Angine blanche

La Dépêche de Kabylie 15/09/2007

l Le ministre de la Santé de la Population et de la Réforme hospitalière était en visite hier à Béjaïa pour s’enquérir de l’état de santé des policiers et douaniers hospitalisés pour angine blanche dans trois établissements hospitaliers de la wilaya.

Après son escale à l’hôpital Frantz-Fanon de la ville de Béjaïa où il s’est rendu pour rendre visite au plus grand nombre de ses policiers malades, Amar Tou s’est rendu par la suite à l’hôpital.

Amizour pour le même objectif où quelque 30 cas sont admis pour les mêmes symptômes qui ont laissé les médecins suspecter la diphtérie. Au niveau de ce même établissement le premier responsable de la santé n’a pas omis de faire un saut au service de l’oncologie qu’il avait inauguré l’an dernier lors de sa première visite effectuée dans cette wilaya.

Au sujet de cette épidémie qui a touché des policiers et des douaniers, le chiffre officiel rendu public est de 192 cas hospitalisés jusqu’à hier, et ce, depuis le début de lundi dernier. Ce qui laisse penser que le flux d’atteinte a diminué après les trois premiers jours de l’apparition de cette “angine blanche”.
Ainsi, neuf cas seulement ont été hospitalisés durant ce dernier week-end après bien sûr la mise en place d’un processus vaccinal et prophylactique.

Signalons par ailleurs que parmi les malades chez qui l’on a procédé aux prélèvements de la gorge, présentant des signes en faveur de la diphtérie, une source médicale parle de sept cas révélés positifs au niveau d’Amizour, sans compter ceux dépistés à Béjaïa, car le chiffre est inconnu. Ces mêmes analyses seront confirmés définitivement au bout de cette semaine pour l’Institut pasteur d’Alger, seul habilité à confirmer à l’infirmier la présence de la bacille diphlérique.
 

par N. T.

Agenda

September 2021
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3