Intempéries à Khenchela, Oum El-Bouaghi, Biskra et Batna Deux morts et des dégâts importants

Le Quotidien d'Oran 17/09/2007

Les fortes précipitations qui se sont abattues ces trois derniers jours sur l’ensemble de la wilaya de Khenchela ont fait un mort et causé d’importants dommages dans les exploitations agricoles, les routes et les réseaux d’assainissement. Il s’agit de la 2ème victime morte, au courant de cette semaine, suite à des intempéries, après celles enregistrées à Biskra.

D’après des informations recueillies auprès des services de la Protection civile, la victime est le directeur de la maison d’arrêt de la dite localité. Ce dernier se trouvait à bord d’un véhicule conduit par une autre personne lorsqu’il a été emporté par les eaux en furie de l’oued Lahtiba. Le conducteur a pu être sauvé et le véhicule a été récupéré.

Une commission d’évaluation des dégâts causés par les intempéries survenues dans cette wilaya a été mise sur pied dimanche dans la commune de Babar, où de nombreux élèves n’ont pu se rendre samedi à l’école, au premier jour de la rentrée scolaire.

Plus de 400 têtes d’ovins et 60 caprins ont été emportés par les crues de l’oued Hatayba. Les inondations ont causé également des dégâts à de nombreuses maisons dont les occupants ont été logés dans les écoles.

A Khenchela-ville, plusieurs cités ont été inondées suite à la montée des eaux de quelque 30 centimètres. A la cité Nour-Texas, plusieurs opérations de sauvetage ont été entreprises par l’unité de la Protection civile suite à ces inondations ou effondrements de murs.

La circulation routière était difficile sur la route Djellal-Ouldja, O. Rechache, Garet, Chelia, Lamsara, et d’autres axes communaux. La commune de Babar a été déclarée localité sinistrée, et le bilan exact des dégâts sera rendu public une fois le travail de la commission achevé.

Ces intempéries ont touché d’autres wilayas de l’Est. Ainsi, de violentes rafales de vent et des pluies torrentielles ont été enregistrées dans la wilaya de Oum El-Bouaghi au cours des dernières 48 heures et ont causé des dégâts dans plusieurs localités, selon le bilan établi, dimanche, par la Protection civile. Deux voitures ont été emportées par les eaux en furie de l’oued situé à la sortie de la ville de Oum El-Bouaghi, alors que les vents ont arraché plusieurs arbres le long des routes de Oum El-Bouaghi et Meskiana. Des infiltrations d’eau ont été également signalées à la salle des archives d’une banque locale et au foyer des personnes âgées du chef-lieu de wilaya. La Protection civile fait état également de l’effondrement du toit d’une maison à Aïn Beïda et de dommages occasionnés à plusieurs autres habitations dans les localités de Oum El-Bouaghi, Aïn Babouche et Aïn Fakroun.

Rappelons qu’au courant de la journée de vendredi, un agriculteur, âgé de 35 ans, est décédé et une autre personne a été blessée suite à de violentes chutes de pluie qui ont causé l’effondrement d’un mur dans la localité de Meziraa, à l’est de la ville de Biskra. La circulation routière a été perturbée par les crues de l’oued Labiod qui traverse la localité de M’chounèche. Les oueds M’ziraa et El-Arab qui traversent Zeribet El-Oued ont isolé plusieurs localités, notamment Lebghila et Mensaf, alors qu’au chef-lieu de wilaya plusieurs quartiers ont été inondés par les crues.

A Ouled Fadel, dans la wilaya de Batna, des citoyens ont fermé, hier, le siège de l’APC. Une action qui intervient après les crues qui ont inondé une soixantaine d’habitations. Selon des habitants de cette localité, la localité de Ouled Fadel est menacée par trois oueds (le Zitari, Oued Yabous et El-Fissan) qui se rencontrent au centre-ville. On signale que 25 familles ont été sinistrées le premier jour de Ramadhan. Le siège de l’APC n’a été rouvert qu’après l’intervention des services de la gendarmerie.  

par A. Salmia

Agenda

September 2021
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3