Un homme unificateur

COMMÉMORATION DU 50E ANNIVERSAIRE DE LA MORT D’ABANE RAMDANE 

L'Expression 26/12/2007

Réinterroger, aujourd’hui, le rapport entre les témoins et l’histoire et chercher à mesurer la responsabilité et les enjeux de chacun sur ce sujet.
Par devoir de mémoire, on souhaite réinterroger, aujourd’hui, le rapport entre les témoins et l’histoire et mesurer la responsabilité et les enjeux de chacun sur le sujet. Désireux de porter ce débat au-delà de tout autre considération afin d’alerter le plus grand nombre sur un sujet qui nous concerne tous, mais aussi pour tenter de restaurer l’histoire et ses témoins.
Que la conscience soit en paix.

Les participants à la conférence organisée par l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM), à l’occasion du cinquantenaire de la mort d’Abane Ramdane, ont souligné, lundi à Alger, que «le chahid (martyr) a été le fédérateur des forces patriotiques et l’ organisateur de la victoire de la Révolution algérienne».
Les intervenants à la conférence, organisée à la Bibliothèque nationale, ont relevé plusieurs aspects du parcours du défunt Abane, en relevant, en particulier, son rôle lors du congrès de la Soummam et l’impact de cette rencontre sur la Révolution. Me Amar Bentoumi a affirmé, à cet effet, qu’«Abane Ramdane et Larbi Ben M’hidi étaient les véritables artisans de ce congrès qui a doté la Révolution naissante d’une véritable organisation politique et militaire» en citant Benyoucef Benkhedda qui considérait ces deux personnalités comme les deux faces de la même médaille. «Abane était l’organisateur de la victoire de la Révolution», a-t-il soutenu, arguant par son oeuvre dans l’organisation des wilayas historiques de l’Armée de libération nationale (ALN), en dotant cette dernière de structures de commandement, et dans la structuration du Front de libération nationale (FLN). Evoquant sa disparition tragique, Me Bentoumi a relevé quelques traits de caractère du défunt Abane, en notant sa force de caractère et sa personnalité imposante ainsi que ses capacités d’organisation. «Il était exigeant avec les autres de la même manière qu’il l’était avec lui-même», a-t-il relevé, ajoutant qu’«il a tout fait pour fédérer les forces nationalistes au sein du FLN».

Allant dans le même sens, M.Mohamed El-Mili, ancien journaliste d’El Moudjahid durant la Guerre de libération, dirigé à l’époque par Abane, a affirmé que «le martyr avait sauvé la Révolution de l’effritement en ouvrant le FLN aux centralistes du PPA, aux militants de l’Association des Oulémas musulmans algériens et à l’ensemble des activistes des autres formations du mouvement national». M.Saïd Abadou, le secrétaire général de l’ONM, a mis en relief, pour sa part, dans son allocution d’ouverture de la conférence, le rôle joué par Abane dans la conception du congrès de la Soummam et dans la rédaction de la charte ayant, selon lui, tracé la voie de la victoire devant l’ALN.
D’autres compagnons de lutte d’Abane ont, également, présenté leurs témoignages sur le parcours du défunt, avant qu’une médaille de reconnaissance de l’ONM ne soit remise à un représentant de la famille du chahid.
Ainsi, ce martyr, à qui le pays et le peuple doivent tout, n’est pas mort mais son sacrifice est toujours vivant parmi nous. Il fut modeste et célèbre; sa disparition tragique reste toujours énigmatique. Repose en paix Abane.
 

par Idir AMMOUR

Agenda

December 2022
M T W T F S S
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1