Secteur des hydrocarbures Les recettes atteignent 59 milliards de dollars en 2007

La Tribune 24/12/2007

Les revenus provenant des hydrocarbures ont atteint 59 milliards de dollars en 2007, selon le ministre de l’Energie et des Mines qui effectuait hier une visite de travail à Skikda. Sur ce montant, 2 milliards résultent de la taxe exceptionnelle sur les bénéfices des sociétés étrangères, a affirmé le ministre. Cette taxe est prévue par la loi relative aux hydrocarbures pour les contrats de partage de production conclus dans le cadre de la loi 86-14 applicable à l’ensemble des sociétés étrangères.

Avec ces revenus, on enregistre ainsi une hausse de 5 milliards par rapport à l’année dernière. Une période durant laquelle l’Algérie a engrangé 54 milliards de dollars dont 5 milliards représentent la part des sociétés étrangères partenaires de Sonatrach qui, elle, a versé au Trésor 2 800 milliards de dinars de fiscalité pétrolière. Il faut dire par ailleurs que la hausse des revenus des hydrocarbures est également le résultat de la flambée des cours du pétrole à l’échelle internationale au cours de cette année.
Car, faut-il le noter, les prix n’ont cessé de croître tout au long de cette période. M. Khelil a estimé à ce sujet lors d’une récente sortie médiatique que les prix du pétrole resteront élevés jusqu’au 2e trimestre de l’année 2008.

Et ce, face à la demande importante enregistrée sur le marché mondial de l’énergie. Par ailleurs, en matière de découvertes, Sonatrach en a réalisé 20 en 2007, dont 2 en ce mois de décembre. L’entreprise a annoncé récemment dans ce cadre la réalisation de deux découvertes de gaz dans le sud-ouest de l’Algérie, l’une en effort propre dans le bassin de l’Ahnet et l’autre en association avec le groupe norvégien Statoil Hydro dans le bassin de Gourara. En 2006, Sonatrach avait réalisé 18 découvertes, soit deux de moins par rapport à cette année. Mais globalement, le sous-sol algérien est sous-exploité, selon le ministre qui a parlé lors d’une de ses sorties médiatiques d’une moyenne d’une dizaine de puits par 10 000 km² contre 100 puits par 10 000 km² dans d’autres pays.  

par Samira Imadalou

Agenda

September 2022
M T W T F S S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2