'Manuel de grammaire Mazighe'' de Benchaba Mohamed Arab

Culture amazighe

La Dépêche de Kabylie 17/09/2007

"L’Académie mazighe " vient de signer son premier manuel de " grammaire mazighe " en hommage à feu Mohand Arab Bessaoud, fondateur de l’Académie berbère en France. Ce manuel se veut " une modeste contribution destinée aux berbérophones et non berbérophones pour un apprentissage académique de cette langue si riche ". Ce manuel est aussi " un espace de débat utile, d’apprentissages scientifiques et académiques de la langue amazighe ", lit-on dans la lettre aux lectrices et aux lecteurs contenue dans l’ouvrage.

L’auteur du manuel, M. Benchaba Mohamed Arab assure qu’à travers ce manuel " ne laisser dans l’ombre aucun soupçon de médiocrité graphique qui puisse glisser dans les différents textes conçus par nous ou par vous afin que les plus sceptiques soient convaincus de l’enseignabilité de notre langue commune ". Pour l’auteur, " Tha Mazight " doit sortir vainqueur de cette médiocrité graphique qui la confine dans une écriture médiévale avec un apport en écrits ensemble et mutuels, tenait-il à expliquer. Après une lettre aux lectrices et aux lecteurs, M. Benchaba retrace l’histoire plusieurs fois millénaire des Berbères et de leur langue. A cet effet, l’auteur écrit que " historiquement, les Berbères (les Mazighs) sont les plus anciens habitants de l’Afrique du Nord. Leurs ancêtres sont les populations préhistoriques qui y vivaient déjà au quaternaire " a-t-il indiqué.

Pour pénétrer au vif du sujet, l’auteur pose une question à celle qu’il va essayer de répondre tout au long du manuel, "quel alphabet pour le Mazigh ?". " Pour que la langue Mazighe soit une langue facile à apprendre, académique et vivante, il est vital de la doter d’un alphabet universel, à savoir l’alphabet latin ", a souligné M. Benchaba.

L’auteur a consacré une bonne partie de son ouvrage aux différents sons. Dans le chapitre 3-2 M. Benchaba étudie les sons et les verbes: A, E, I, et U, Zwir, Smir, Mlil et Grirev. L’étude faite par l’auteur vise " à garder inchangé le radical d’un mot ou d’un verbe ". Les digrammes et les trigrammes aussi ont été au centre de la recherche de l’auteur.
Dans le quatrième chapitre, l’auteur l’a consacré aux " euphonies Mazighes " avec l’étude des cas comme le " I " précédant une voyelle, Th précédé d’un " L "….

Ce nouveau-né dans la recherche du domaine amazigh, vient enrichir les délicates recherches érudites accomplies par d’autres chercheurs de renom. Ce genre de contributions doit, dans les meilleurs des cas, se centrer sur un même alphabet et mêmes bases pour ne pas créer d’amalgames et de diversions.

Titulaire du grade de maître en administration des affaires de l’université de Québec à Montréal, Canada, militant de longue date de la cause
" Mazigh ", Benchaba a su conjuguer expériences de manager et d’enseignant, notamment en méthodologie de recherche pour faire de la langue Mazighe une langue académique.

 

par Mohamed Mouloudj

Agenda

September 2021
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3