A la veille de la marche des étudiants de Tizi Ouzou

Malaise dans les campus

La Dépêche de Kabylie 10/12/2007 A la veille de la marche des étudiants de Tizi Ouzou
A la veille de la marche des étudiants de l’université de Tizi Ouzou, le malaise à l’université se fait sentir un peu partout sur le territoire national.
D’ailleurs, lors d’une protestation organisée, hier matin à l’université de Djelfa, par des membre de l’Union générale des étudiants libres (UGEL), proches du HMS, le vice-recteur chargé de la pédagogie M.Sayhi Mohamed est décédé suite à une bousculade.

A cet effet, M. Rahmani, coordonnateur national du Conseil national de l’enseignement supérieur (Cnes), a indiqué qu’il " est tout à fait naturel d’émettre des revendications en faveur de l’étudiant algérien mais on dénonce toute violence ", faisant allusion certainement à l’action de l’UGEL. Il a ajouté que la tutelle est au courant de tous les problème que rencontre l’étudiant en affirmant que beaucoup de progrès ont été réalisés dans le secteur en question. Toutefois, ajoute-t-il, elle doit redoubler d’efforts en impliquant les partenaires sociaux.

Selon M. Rahmani, la loi d’orientation qui va être discutée à l’APN aura au menu la création de l’université privée qui est " bénéfique pour l’économie algérienne mais cela sera au détriment de l’université publique qui se videra probablement ".

A ce propos, le même responsable propose la performance de l’université publique avant de passer à la création des universités privées.
S’agissant des revendications qui diffèrent d’une université à une autre, un membre du comité autonome de la cité universitaire de Hydra, a indiqué que les réclamations ont été faites depuis un mois, en vain. Parmi les revendication de ce comité, l’amélioration des conditions de vie dans cette cité universitaire " complètement dégradée ", affirme la même personne. En outre, les étudiants réclament le départ de l’entreprise privée de gardiennage et celui du directeur de la cité qui est, selon le témoignage de quelques étudiants un " voleur et un corrompu. " Enfin, ils demandent la construction d’un deuxième restaurant au sein de la cité, affirme le membre du comité autonome de Hydra-centre, en précisant que le restaurant actuel est d’une capacité de 500 étudiants alors que 4 000 étudiants résident dans cette cité. Dans un communiqué du comité il a été indiqué qu’une assemblée générale se tiendra mercredi prochain à la résidence de Hydra-centre.

Pour rappel, les étudiant de Tizi Ouzou ont pour principale revendication, mis à part de meilleurs conditions de vie dans les cités universitaire, le départ de l’actuelle directrice des œuvres universitaires en précisant que les débats avec l’administration ne se feront qu’une fois cette responsable radiée de ses fonctions.
Par ailleurs, l’Union générale des étudiants libres (UGEL) a fait appel, lors d’une conférence de presse qu’elle a animée avant-hier, samedi, à Delly Brahim, pour une grève nationale qui aura lieu après-demain mercredi.

 

par Samira Oulebsir

Agenda

October 2022
M T W T F S S
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6