Commerce électronique

www.fcm-dz.com, en attendant le paiement en ligne

El Watan 10/12/2007

Rares sont les occasions où un journaliste algérien peut écrire sur le commerce électronique en Algérie de façon concrète sans verser dans l’approximation, la spéculation pseudo savante ou même parfois les lamentations.

 

Pour le site que nous vous présentons dans ces lignes, www.fcm-dz.com, la situation est tout autre. Il s’agit d’une expérience concrète d’un jeune diplômé en commerce, Yacine Messouci, 27 ans, qui a lancé, au mois de juillet dernier, un site web consacré à la vente d’articles de bureau. Une expérience de commerce électronique outrepassant l’inexistence du paiement en ligne en Algérie. Ce résidant de la commune de Draria Alger, cible les entreprises qui ont des besoins en produits de bureautique. Dans une entrevue téléphonique, qu’il a préféré à un échange de courriers électroniques, Yacine est affirmatif : « Les entreprises que nous avons démarchées trouvent le concept intéressant. » Il s’agit pour ces dernières de choisir sur le site dans la multitude de produits proposés et de remplir un bon de commande sur le site et de le poster en ligne, l’acheteur peut aussi envoyer sa commande en fichier attaché word, pdf ou excel. Il promet des livraisons dans les 72 heures qui suivent, dans la région d’Alger en promettant d’étendre dans le futur sa zone de couverture.

 

Le paiement ne pose pas de problème, puisqu’il a opté pour le paiement cash à la livraison, par chèque ou par versement bancaire. Il faut aussi prévoir les frais de livraisons, qui sont d’environ 5% du montant total en hors taxe. Un minimum d’achat d’une valeur de 5000 DA TTC est requis pour pouvoir faire ses achats sur ce site. Pour pouvoir activer en toute légalité, il a créé une entreprise dont la principale activité est la fourniture de consommables bureautiques. On est loin du modèle amazon de vente en ligne avec son hangar de stockage. Yacine affirme que dans les faits, il est, en quelque sorte, l’intermédiaire entre les acheteurs et ses propres fournisseurs. Mais sa rapidité de réaction lui permet de faire son business. Pour le moment, affirme Yacine, seules des entreprises étrangères installées en Algérie semblent être intéressées par son site, cela nous renvoie à la sempiternelle question du rôle d’Internet dans les entreprises locales. On peut reprocher au site le non-fonctionnement de la recherche par mot clé, ainsi que le texte trop long de la présentation du concept. Cette longueur risque parfois de faire fuir l’internaute.  

par Samir Ben Djafar

Agenda

December 2022
M T W T F S S
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1