Youkous l’antique

Tébessa / Patrimoine 

Infosoir.com 02/12/2007 Youkous l’antique

Initiative n Le village fait l’objet d’une opération de préservation dans le but d’en faire un site archéologique et touristique.
Un projet de délimitation du site de Youkous, un village antique situé dans la commune d’El-Hammamet, à 20 km à l'ouest de Tébessa, vient d’être inscrit pour une enveloppe financière d’un million de dinars, avons-nous appris, hier, samedi, auprès de la direction du tourisme.

 

Le projet qui ambitionne de mettre en valeur le patrimoine archéologique de ce village réputé pour ses eaux minérales, s’inscrit dans le cadre de la Zone d’expansion touristique (ZET) et vise, selon la direction du tourisme, à préserver ce site qui s’étend sur une surface de 22 ha dont 1,9 accueille les deux cités Ras-Essour et El -Medda composant le village antique. Surplombé par la forêt El-Ghaba, le site qui appartient au domaine de l’Etat, est traversé par l’oued Bou Akous. Des ruines de bains découvertes au village, témoignent d’une présence romaine remontant au Ier siècle après Jésus-Christ. A cette époque, le village de Youkous, que les Romains nommaient Aqua Sisarusse, constituait une zone de coordination et de transition militaire sur la grande voie entre Carthage et Lambèse (Tazoult-Batna). Les premiers conquérants de l’Afrique du Nord se sont également installés dans cette région aux ressources hydriques inépuisables et à la nature luxuriante, trouvant, selon les historiens, un accueil favorable auprès des populations locales qui adhéraient rapidement à la nouvelle religion. Durant la période coloniale, l’administration française modifia substantiellement le style urbanistique de la localité en introduisant des plans en damier avec de larges boulevards. Célèbre pour ses paysages féeriques et sa verdure couvrant les hauteurs et les plaines, Youkous offre à ses visiteurs un lieu de détente exceptionnel à l’écart des mouvements trépidants des grandes villes. Selon les responsables du secteur touristique de Tébessa, la région de Youkous peut se constituer en un pôle touristique. De quoi générer une activité économiquement rentable à travers, entre autres, la création de nombreux emplois.

La commune d’El-Hammamet table, de son côté, sur l’investissement privé pour optimiser l’exploitation du site plusieurs fois militaire et en faire une destination pour les touristes nationaux et étrangers. L’ancienne ville de Negrine, environ 150 km au sud de Tébessa, a été dotée également d’une ZET, au même titre que la région de Bekkaria. En tout, une trentaine de sites d’intérêt archéologique et historique existent à travers la wilaya de Tébessa dont une dizaine est classée patrimoine national. Les autres sites attendent la réalisation d’études et de fouilles pour déterminer leur importance historique et culturelle, selon la direction du tourisme. A cet effet, il a été prévu la réalisation d’un centre d’étude et d’orientation touristique dans le but de réhabiliter le tourisme culturel et écologique dans la wilaya.  

par R. L. /APS

Agenda

May 2022
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5