Notice: unserialize(): Error at offset 1082114 of 1093583 bytes in /home/magicphotos/berberes.com/libraries/src/Cache/CacheController.php on line 182
FFS

FFS

« Zerhouni doit démissionner »

El Watan 23/09/2007

Le FFS demande la démission du ministre de l’Intérieur, Noureddine Yazid Zerhouni, de son poste tout en lui exigeant de reconnaître l’échec de sa gestion des collectivités locales.

 

Selon le premier secrétaire du parti, Karim Tabbou, « depuis la dissolution des assemblées locales en Kabylie à la dernière circulaire adressée aux citoyens n’ayant pas voté lors de la dernière législative, Yazid Zerhouni ne cesse de prouver son incompétence ». « La fameuse circulaire a été adressée même aux personnes décédées. Cela prouve que le fichier électoral national contient de nombreuses anomalies et que le pouvoir l’utilisait pour manipuler les résultats des élections », déclare-t-il lors d’un point de presse animé hier à Alger.

L’autre critique adressée au ministre de l’Intérieur concerne la décision de radier de la liste électorale tout citoyen ne répondant pas au formulaire reçu. « C’est une démarche qui est incorrecte politiquement et absurde du point de vue du droit », lance-t-il. Dénonçant le harcèlement judiciaire dont font objet des militants du parti dans différentes wilayas, le premier secrétaire du plus vieux parti de l’opposition dénonce aussi ce qu’il appelle « des mesures bureaucratiques dans la constitution des dossiers de candidature ». « On demande à chaque candidat de fournir plusieurs pièces qui ont la même valeur. Par exemple : il faut fournir la photocopie de la carte d’identité et le certificat de nationalité. On ne peut pas avoir une carte d’identité sans être de nationalité algérienne », ajoute-t-il.

Revenant sur les préparatifs du parti pour les prochaines élections locales, Karim Tabbou a annoncé l’installation par le conseil national du parti qui s’est tenu jeudi dernier de deux commissions qui se chargeront de l’élaboration des listes électorales pour les APC et APW. Le FFS, selon lui, a enregistré une affluence nombreuse de citoyens, de représentants des syndicats autonomes et même d’anciens militants de certains partis politiques (PT, FLN, RCD) voulant se porter candidat sur des listes du parti de Hocine Aït Ahmed. « Le FFS va créer la surprise lors de ce scrutin », estime-t-il.
La déclaration commune signée par Hocine Aït Ahmed, Abdelhamid Mehri et Mouloud Hamrouche n’est pas, affirme-t-il, « un appel adressé au pouvoir ». Il s’adresse plutôt, indique-t-il, aux citoyens et aux représentants de la société civile «
pour leur dire qu’il y a toujours des possibilités de trouver des solutions aux différents problèmes du pays ». « Cette proposition est destinée à tous les citoyens et a pour objectif de rendre visible la situation du pays », enchaîne-t-il.
 

par Madjid Makedhi

Agenda

November 2020
M T W T F S S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6