Deux terroristes éliminés, quatre militaires grièvement blessés

Violents accrochages dans les maquis de Thénia

La Dépêche de Kabylie 15/10/2007

Deux terroristes éliminés, quatre militaires grièvement blessés Regain de violence islamiste en ce premier jour de l’Aïd El Fitr, à la périphérie immédiate de Boumerdès.

Un convoi militaire a été ciblé, avant-hier en fin d’après-midi dans les maquis de Mahrane, à 3 km au sud-ouest de Thénia. Selon certaines sources, quatre militaires ont été mortellement blessés suite à cet acte brutal.

Ripostant méthodiquement, les forces combinées de sécurité ont quadrillé, au cours de la même soirée, de nombreuses zones sensibles avoisinantes entre autres celles de Tizi Ouighine. Là, selon un bilan provisoire, au moins deux terroristes auront été mis hors d’état de nuire. Ce engagement s’ajoute au désamorçage d’une bombe artisanale quelques heures auparavent, sur les hauteurs de Beni-Amrane, toujours dans la même circonscription.

La situation sécuritaire demeure cependant inquiétante, puisque les commandos de l’ex-GSPC s’en sont pris encore une fois aux forces de l’ANP dans la contrée de l’ex-Ménerville.
Alors que l’après-midi du premier jour de cet Aïd semblait ordinaire, un convoi militaire fut pris sous les feux d’armes automatiques, au moment où il s’approchait de la zone de Mechrane. Les troupes de l’ANP s’apprêtaient à prendre, là leur tour de garde, dans le cadre d’une opération lancée il y a plus de deux semaines lorsqu’elles, furent surprises par les feux nourris d’un groupuscule terroriste.
L’on déplore quatre blessés dont l’état est jugé grave, suite à cette attaque.
Les victimes seront immédiatement évacuées sous escorte vers une structure sécuritaire spécialisée, a-t-on ajouté. Selon certaines informations non encore vérifiées, au moins trois d’entre-elles auraient succombé ?

Entrant en action, d’autres troupes des forces locales de sécurité ont aussitôt déclenché une opération de recherche dans les maquis précités. Repérés au lieu dit Oued Tizi Ouighine, ce soir-là, aux environs de 19 h, deux terroristes seront mis hors d’état de nuire. Nos sources n’ont donné hier aucun autre détail sur cette opération de ratissage qui se poursuit.
Le même jour de l’Aïd, aux environs de 11 h, une bombe artisanale a été désamorcée dans les monts surplombant Béni Amrane, précisément à mi-chemin entre les douars de Talilt et Ath Ali.
Alertés par un villageois qui venait de remarquer un colis suspect, aux abords de cet axe, les artificiers de l’ANP sont rapidement intervenus. L’engin explosif découvert à l’intérieur d’un carton, sera aussitôt désamorcé.

Sur le versant nord, précisément dans les maquis d’Ouled Boudhar, un important contingent de l’ANP traque sans cesse les serriates sanguinaires d’El Arkam. La veille de l’Aïd, cette zone sensible a été soumise aux raids aériens relayés par les tirs de mortiers.
Le même décor est planté dans de nombreux coins de montagne de Tizi-Ouzou où, la semaine passée, cinq terroristes ont été abattus dont deux frères répondant au nom de Hamzaoui, originaires de Beni Amrane.

 

par Salim Haddou.

Agenda

September 2022
M T W T F S S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2