Bouteflika consacre une séance au secteur des travaux publics Réception de 175 km de l'autoroute Est-Ouest avant la fin 2007

La Tribune 17/10/2007

Après celui des transports, le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a consacré une séance d'audition au secteur des travaux publics qui connaît une croissance certaine depuis quelques années.
Cette croissance est estimée à 7,1% en 2005, 7,8% en 2006 pour atteindre 9% d'ici à la fin 2007.
Ce qui a permis, entre autres résultats immédiats, la création de 556 947 emplois et le désenclavement d'une population estimée à 5 890 000 habitants, indique le compte-rendu de l'audition.

Le président Bouteflika a examiné le projet de l'autoroute Est-Ouest, d'un linéaire total de 1 216 km et dont les travaux ont démarré avant 2006. Il en ressort la réception avant la fin de l'année en cours d'un linéaire de 175 km avec raccordement aux réseaux existants. Aussi, les travaux avancent selon les plannings arrêtés, permettant la libération totale de l'emprise sur un linéaire de 886 km et l'ouverture du couloir sur un linéaire de 727 km. Concernant la deuxième rocade autoroutière d'Alger, devant relier sur un linéaire total de 70 km la ville de Zéralda à l'ouest d'Alger et la ville de Boudouaou à l'Est, sa livraison pour le mois de juillet prochain a été rappelée par le président Bouteflika. L'achèvement de ces deux projets aidera «de manière significative à atténuer la congestion du réseau routier et à améliorer les conditions de déplacement au niveau d'Alger et de sa périphérie». L'année 2007 a par ailleurs enregistré la livraison de 8 032 km de routes au titre d'actions de développement, 10 000 km de routes au titre d'actions d'entretien, 290 ouvrages d'art et 176 maisons cantonnières.

En ce qui concerne les infrastructures routières, il a été engagé la réalisation de travaux sur un linéaire total de 60 692 km. Concernant les projets d'aménagement dans les grands centres urbains qui ont pour principal objectif de supprimer les points noirs, en plus de la réception de 35 trémies, les 28 ouvrages inscrits au programme quinquennal 2005/2009 à travers le pays ont été lancés. D'autres projets sont prévus à l'horizon 2025. Il s'agit principalement de la troisième rocade d'un linéaire de 150 km, devant relier les wilayas de Tipaza (Nador) à Boumerdès (Bordj Ménaïel), de la quatrième rocade d'une longueur de 300 km, traversant cinq wilayas du Centre, de l'autoroute des Hauts Plateaux d'une longueur de 1 300 km, la pénétrante autoroutière de Jijel devant raccorder le port de Djen Djen à l'autoroute Est-Ouest, de la pénétrante autoroutière de Béjaïa devant relier le pôle économique de Béjaïa à l'autoroute Est-Ouest, la route express Bousmaïl-Cherchell et enfin de la route transsaharienne qui a bénéficié d'une enveloppe de plus de 30 milliards de dinars.

Il ressort également de cette séance, la réalisation d'un important programme de sauvegarde et de mise à niveau aux normes de l'Organisation internationale de l'aviation civile (OACI) des plates-formes aéroportuaires, alors qu'un vaste programme de confortement d'ouvrages portuaires a été engagé.
Tout en ordonnant l'achèvement des projets dans les temps, en misant sur la qualité, Bouteflika a insisté sur la nécessité de «coupler les différentes composantes du secteur des travaux publics avec les composantes des autres programmes de développement de l'habitat, des villes, des universités et des nouveaux pôles économiques».

 

par Karima Mokrani

Agenda

May 2022
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5