Les intempéries provoquent d’importants dégâts à l’ouest du pays

 Des familles emportées par les eaux à Aïn Sefra et à Tlemcen

El Watan 21/10/2007

Neuf familles emportées par les eaux des oueds en crue à Aïn Sefra ont été secourues par les éléments de la Protection civile de la wilaya de Naâma, qui ont également sauvé trois personnes de la noyade, suite aux fortes précipitations qui ont été enregistrées vendredi, a annoncé la Protection civile.

Plusieurs habitants ont été, par ailleurs, évacués par les éléments de la Protection civile. Leurs habitations ont été endommagées par les eaux, il y a eu notamment l’effondrement des murs. Au total, les services de la Protection civile de la wilaya de Naâma ont enregistré quelque 149 interventions à la suite des pluies orageuses qui se sont abattues sur les différentes régions de la wilaya. Ces fortes précipitations, qui ont atteint 190 mm dans la commune de Aïn Sefra, ont provoqué les crues des oueds El Beridj et Mouileh qui traversent le centre-ville de Aïn Sefra, précise-t-on.
Selon l’APS, qui a rapporté l’information, ces intempéries ont provoqué, en outre, la rupture de la RN6 reliant les communes de Djenine Bourezg et Meghrar, suite aux crues de l’oued, notamment à travers les points noirs de cet axe routier. Le trafic routier a été, en outre, totalement paralysé, causant l’isolement des villages de Tirkount, Soum, Ardja, Kalaât Cheikh Bouâmama et Mikalis. Le pont de Sidi Boudjemaâ a enregistré, pour sa part, des fissurations, d’où sa fermeture au trafic routier et aux piétons.

Devant cette situation, des dizaines d’élèves n’ont pas rejoint leurs écoles au moment où les sapeurs-pompiers poursuivaient toujours leurs interventions de secours à travers les localités isolées où sont concentrées les populations nomades. A signaler, par ailleurs, que plusieurs personnes ont été évacuées dans la région de Tlemcen à la suite de fortes pluies qui se sont abattues vendredi soir, provoquant l’inondation d’habitations, alors qu’un camion semi-remorque a été emporté par les eaux, indique-t-on hier auprès de la direction de la Protection civile. Les cités de Bouhanak, Nedjma, des 500 Logements de Mansourah, Kiffane, Abou Tachfine et une cité d’habitations dans la commune d’El Gor ont été inondées par les eaux, dont le niveau a atteint par endroits entre 10 et 20 cm, précise-t-on de même source. Les dégâts se sont limités à la détérioration de la literie, la vaisselle et le mobilier, alors que 34 habitations ont été évacuées de leurs occupants par les sapeurs-pompiers.
En outre, la résidence universitaire de la cité Benmimoune de 500 lits a été inondée par les eaux de pluies qui ont provoqué des dégâts matériels. A rappeler que vendredi, une fillette de 12 ans est morte noyée et un jeune homme âgé de 19 ans a été porté disparu après avoir été emporté par les eaux des oueds gonflés par des pluies torrentielles dans la région de Tiaret.

 

par A. Z.

Agenda

September 2021
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3