Abderahman Bouguermouh transféré pour des soins à l’étranger

Cinéma 

La Dépêche de Kabylie 21/10/2007

l Abderahman Bouguermouh, 72 ans, père de trois enfants, réalisateur du fameux premier long métrage en kabyle La colline oubliée, adapté du roman de feu Mouloud Mammeri, sera transféré incessamment en France, pour des soins à l’hôpital la Pitié Salpétrière de Paris.

 

Selon son médecin traitant, le docteur Ould Ouali, Abderahman Bouguermouh nécessite une prise en charge médicale à l’étranger, où les moyens sont plus favorables à son rétablissement dans les meilleures conditions. Cet homme de culture et de principes est également l’auteur d’un ouvrage historique en phase finale d’écriture, intitulé 100 ans de Kabylie, retraçant l’histoire de cette région, depuis la Seconde guerre mondiale à nos jours. Notons, par ailleurs, que le transfert a été sollicité par la famille Bouguermouh auprès du ministère de la Culture qui a donné son accord pour la prise en charge d’un des piliers du cinéma algerien.
Abderahman Bouguermouh, né le 25 février 1936 à Ighzer Amokrane, dans la wilaya de Béjaïa, a consacré sa vie à l’art, la culture et l’identité amazighes..
 

par Amar Chekar

Agenda

December 2020
M T W T F S S
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3