Position: top-left
Style: avatarmodule outline
Position: top-middle
Style: avatarmodule outline

La décision a mis fin à la scolarité de nombreux enfants

Des  dizaines d’Algériens expulsés de Grande Bretagne                                                   

Des dizaines d’AlgériensDes dizaines d’Algériens expulsés de Grande-Bretagne dont des familles ont été expulsées de Grande-Bretagne pour séjour illégal durant les deux derniers mois, selon des témoignages recueillis auprès de leurs proches Des dizaines d’Algériens dont des familles ont été expulsées de Grande-Bretagne pour séjour illégal durant les deux derniers mois, selon des témoignages recueillis auprès de leurs proches

Ces expulsions ont eu lieu suite à une opération lancée par les services d’immigration britanniques contre les Algériens n’ayant pas obtenu de régularisation ou dont les recours introduits auprès des commissions d’appel relevant du ministère de l’Intérieur n’ont pas eu de suite favorable. De nombreux Algériens avaient introduit des recours auprès de cette commission lorsque leur demande de régularisation avait été rejetée et se sont vu signifier l’ordre de quitter le pays.


Parmi les Algériens expulsés, une famille de cinq enfants en bas âge dont un bébé. Ils avaient été embarqués vers l’Algérie après avoir été placés dans un centre de rétention pendant près de deux mois. Deux jumeaux, Ziyad et Bahidja, 6 ans, leur sœur Rahima, 4 ans, Hani, 3 ans, et Zineddine, un bébé de 23 mois, ont été incarcérés avec leur mère Akila L., 31 ans, dans un centre de rétention pour immigrés près de l’aéroport de Gatwick, dans la capitale anglaise. Leur père Mustapha, 42 ans, a été placé dans une autre prison réservée aux prévenus de droit commun.

«Toute la famille avait été renvoyée la semaine dernière à bord d’un vol de British Airways», a fait savoir au Jeune Indépendant Sid Ali L., un proche de la famille. D’autres Algériens ont subi le même sort. D’autres encore attendent d’être renvoyés dans les jours qui ont suivi.

Une autre famille, Farid, Samia B. et leurs trois enfants âgés de 6, 10 et 11 ans, ont été également expulsés après avoir fait l’objet d’une descente policière à l’aube, dans leur domicile à Wrexham, dans le pays de Galles. La mère et les trois enfants avaient été expulsés il y a 10 jours, tandis que le père les a suivis avant-hier.

Leur expulsion avait suscité l’indignation des habitants de la localité qui avaient organisé des sit-in pour faire barrage à la décision des autorités de l’immigration. Dans la ville de Plymouth, au sud de l’Angleterre, c’est une autre famille algérienne qui avait été renvoyée il y a une quinzaine de jours, alors que l’un de ses enfants, Mohamed, 14 ans, était considéré comme le plus brillant élève dans son lycée, le Lipson Community College. Les services britanniques d’immigration ont lancé depuis deux mois une vaste campagne contre les ressortissants étrangers en situation irrégulière dans plusieurs villes, mêmecontre les familles dont les enfants sont scolarisés.
 

Le Jeune Indépendant

Agenda

December 2020
M T W T F S S
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3