Meriem Demnati. Pédagogue, membre du conseil d’administration de l’IRCAM


« Les Marocains se sentent plus libres d’exprimer leur berbérité »


« Etre amazigh au Maroc, c’est être marocain tout court. Avant, les Amazighs avaient même le complexe de parler leur langue, surtout dans les grandes villes. Depuis que le roi a reconnu qu’il est lui-même amazigh et que tamazight appartient à tous les Marocains, tous ceux qui cachaient leur amazighité se sont mis à se vanter de leurs origines berbères.

Le discours royal de juillet 2001 a eu des effets incroyables. On assiste depuis à un véritable printemps berbère. Les gens se sont mis à faire du théâtre, du cinéma, à monter des spectacles en tamazight. Les Marocains se sentent plus libres d’exprimer leur berbérité. On peut dire qu’il n’est plus dangereux depuis de revendiquer ses racines. »

AL WATAN

Agenda

September 2022
M T W T F S S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2