Un algérien débouté par la cour suprême du Canada

Pas de passeport pour un terroriste

F. Kamel, citoyen canadien depuis 1993, d’origine algérienne, a été débouté par la Cour suprême du Canada qui a refusé de lui délivrer un passeport canadien, considérant qu’une réponse favorable à cette demande mettra en cause la sécurité du pays. Dans son recours auprès de cette instance suprême, Kamel arguait que la décision du gouvernement fédéral constituait une atteinte injustifiée à ses droits, et particulièrement à sa liberté de circuler. Cet Algérien a été arrêté en 1999 en Jordanie et extradé vers la France où il a été reconnu coupable d’avoir participé à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes terroristes et complicité dans la falsification de passeports. Il est aussi présenté par la presse canadienne comme ayant fait parti du “gang de Roubaix en France”, un groupe qui perpétrait des vols pour financer la cause du “djihad islamique”.

LIBERTÉ

Agenda

September 2021
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3