L’athlétisme algérien est en deuil


Hocine Boudifa n’est plus

En cette fête sacrée de l’Aïd, l’athlétisme algérien vient de perdre une grande figure en la personne du regretté Hocine Boudifa décédé dimanche soir à l’hôpital Nédir de Tizi Ouzou après une courte maladie, alors qu’il n’avait que 58 ans. Né en 1951 à Alger, Hocine Boudifa fut un brillant athlète spécialisé en saut en longueur et triple saut au RC Kouba dans les années 70 où il fut champion d’Algérie puis recordman maghrébin avant d’assumer les fonctions d’entraîneur et de DTS au RSK, puis celle d’entraîneur national de sa spécialité.
En 1983, le regretté Boudifa a rejoint la ligue de Tizi Ouzou où il a formé tant d’athlètes de dimension internationale, et ce, avant de se reconvertir comme arbitre continental puis international, ce qui lui a permis d’officier aux championnats du monde d’athlétisme de Paris Saint-Denis en 2003 et dans de nombreux meetings mondiaux organisés par l’IAAF. Hocine Boudifa, qui a laissé une veuve et trois charmantes filles, sera inhumé aujourd’hui à 12h30 au cimetière M’douha de Tizi Ouzou où il sera certainement accompagné à sa dernière demeure par de nombreux collègues et amis de la grande famille de l’athlétisme algérien qui ne sont pas prêts de l’oublier pour toutes ses qualités sportives et humaines.

LIBERTÉ


Agenda

November 2022
M T W T F S S
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4