ELIMINATOIRES DE LA COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2010 LA RUE ALGÉRIENNE SOUTIENT LES VERTS


«Ce n’est que partie remise»

Ils ont été héroïquesLes Verts ont su rendre l’espoir à tout le peuple.

Un silence glacial s’est répandu sur Alger au coup de sifflet final. L’Algérie vient de perdre devant l’Egypte au Cairo Stadium. A la place du 1er -Mai, la déception est indicible. Du bout de son burnous aux couleurs nationales, Messaoud essuie des larmes chaudes. Des pleurs qui en disent long sur l’amour qu’il porte aux Ziani and Co.

«Ce n’est que partie remise», dit-il. En effet, les Verts devront attendre le match barrage. Cela dit, l’Algérie a gagné une sélection nationale. Cette sélection a rendu l’espoir à la jeunesse. Aussi, elle a permis de rendre visible l’esprit nationaliste des Algériennes et des Algériens. Sentiment que l’on croyait perdu. Hier, tout le peuple était aux aguets. Chez eux, dans les places publiques, dans les cafés, restaurants, les quicks et magasins, les regards étaient suspendus aux écrans pendant 90 minutes. A la place du 1er Mai d’Alger, un écran géant est érigé. Devant l’écran, des centaines de personnes ont déjà pris place. Ils sont venus des quatre coins d’Alger pour voir le match. La place du 1er-Mai s’est muée en une fresque en vert, blanc et rouge étalée devant la mer. Les vagues aient une partition. intitulée «Maak y a l’Khadra n’dirou hala». Cette partition est dédiée à la gloire des Verts. A 18h15, l’arbitre siffle le coup d’envoi. Le match commence. Le temps semble s’arrêter. Les yeux sont rivés sur l’écran. Un silence inquiet s’installe. Capricieuse, la balle circule en jouant sur les nerfs des présents. A peine trois minutes se sont écoulées, que Amr Zaki ouvre le score pour l’Egypte. «Hors jeu», cria un supporter. Son ami le tapote à l’épaule en lui disant: «Le but est valable.» Les Fennecs entament le match par la plus mauvaise des manières.

Les Verts rejoignent Khartoum à partir du Caire

Pour permettre à l’équipe nationale de mieux se préparer pour le match barrage face à l’Egypte qui aura lieu mercredi prochain au Soudan, la sélection algérienne devait rejoindre dans la soirée d’hier Khartoum. La sélection algérienne disputera un match d’appui pour savoir laquelle des deux équipes sera qualifiée pour le Mondial-2010. Les Verts gagnent la capitale soudanaise par un vol spécial de la compagnie nationale Air Algérie.

C’est la douche écossaise sur la place du 1er-Mai. Le Tout-Alger retient son souffle. Sonnés par cette réalisation, les Fennecs ont du mal à se ressaisir. Cela a failli leur coûter le deuxième but. A la 13e minute, la balle a failli franchir la ligne de but de Gaouaoui pour la seconde fois. Finalement, un défenseur dégage sur la ligne. «Que Dieu nous préserve», s’inquiète Aâmi Moh, la soixantaine. «Ne t’inquiète pas, ils reviendront dans le match», le rassure Faouzi, un jeune d’à peine 25 ans. Coup franc pour l’Algérie, Ziani botte le cuir, la balle est renvoyée par la défense. Un tir de loin et la balle sort. Les Fennecs retrouvent, petit à petit, leur jeu. En témoigne la balle chaude de Ziani. L’espoir renaît des cendres de l’inquiétude. Les débats s’équilibrent. A la 33e minute, l’Equipe nationale obtient un coup franc sur le côté gauche de la cage de Issam Al Hadhary. Belhadj shoote la balle est rentrante. «Il y est» lance un supporter. La balle est détournée par le gardien en corner. Le corner ne donnera rien. Qu’à cela ne tienne, les Verts reprennent du poil de la bête. Preuve en est, Halliche rate une occasion en or. Cela dit, les deux équipes regagnent les vestiaires. «Nous pouvons revenir en force en deuxième mi-temps», prévoit un homme, la quarantaine entamée. Plus jeune, son compagnon en est tout autant convaincu. En deuxième période, les Fennecs semblent plus organisés. «C’est de bon augure», s’enflamme Aâmi Moh. Les minutes passent. Une offensive des Fennecs. Saïfi est seul devant les bois d’Al Hadhary. «Vas-y!» pousse Aami Moh.
«But!» espère un jeune. Al Hadhary sauve, miraculeusement. Quelques minutes après, Bezzaz rate lamentablement.
«Quel gâchis!», déplore l’homme à la quarantaine. Cependant, les espoirs des supporters partiront en fumée à la...94e minute. L’Egypte est arrivée à inscrire le second but.

L’arbitre siffle la fin du match sur le score de 2 à 0 en faveur de l’Egypte..Cela dit, les supporters croient toujours en les chances de leurs favoris. Ces derniers jurent fidélité à leur équipe. «Nous serons de toutes les campagnes avec nos héros», assure Amin dont les larmes n’ont pu éteindre la flamme d’amour qui luit dans ses yeux. Son ami Imad n’en est pas moins ému. «Je suis déçu mais fier de nos héros», déclare ce dernier d’une voix sereine. Cette sérénité traduit l’espoir que les Fennecs ont su rendre à ce fleuron.
Classée à la 106e place avant l’arrivée de Saâdane, la sélection nationale est remontée jusqu’au 29e rang mondial. Donc, les chances de la qualification demeurent intactes.

L'Expression

Agenda

September 2021
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3