Miss kabylie 2010


Lidya Allouche, l’heureuse élue

Miss kabylie 2010 Lidya Allouche, l’heureuse élueDevant les 19 autres candidates qui étaient en lice, Lidya Allouche, 22 ans, originaire de la région de Sidi Aïch et étudiante en 2e année de droit à l’université de Béjaïa, a été couronnée, mardi dernier, lors du concours de Miss Kabylie 2010.

Ainsi, dans une atmosphère conviviale et bon enfant, la nouvelle reine de la Kabylie a été élue à l’issue de trois heures de défilé durant lequel les candidats ont fait plusieurs démonstrations afin de « séduire » les membres du jury, parmi lesquels figure le chanteur kabyle Massi. Après la phase des présélections, la finale de cette cinquième édition de Miss Kabylie, qui coïncide avec le nouvel an berbère, a eu lieu au niveau du parc Thamaghra (Kaîma) de la Nouvelle-Ville de Tizi Ouzou. La nouvelle ambassadrice du Djurdjura a été élue parmi les candidates en lice, dont deux concurrentes ont réussi à décrocher les seconde et troisième loges du podium. Il s’agit, en fait, de Neila Megharbi, de Mekla, Tizi Ouzou, 18 ans, lycéenne et Anissa Kechadi, 22 ans, étudiante au département de langue amazighe, originaire de Rafour (Bouira), qui ont été désignées première et deuxième dauphines du concours. A peine élue, la nouvelle reine de la Kabylie, a déclaré, très émue : « Je suis très heureuse aujourd’hui d’avoir arraché la première place de ce concours. Je dédie cette consécration à ma famille, mes amies et à tous mes proches ainsi qu’aux organisateurs de l’édition Miss Kabylie », dira-t-elle devant une assistance nombreuse composée essentiellement de familles. Notons également que cette cinquième édition de Miss Kabylie, organisée à l’initiative de Mme Feriel et Mourad Ait Ahmed, a été rehaussée, entre autres, par la présence de MM. Mohamed Ikherbane, El Hadi Ould Ali, respectivement sénateur de la région et directeur de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Entre les phases de sélection, l’on a aussi assisté à une animation envoûtante dans la mesure où les présents se sont régalés des airs de musique diversifiés. Il y avait beaucoup de jeunes talents qui se sont produits au grand bonheur du public. Outre Massi qui a ouvert le bal avec quelques chansons, Mourad Naâr a pris le relais quelques temps plus tard avant que Hassiba Abderaouf ne monte sur scène pour subjuguer l’assistance par une chanson rythmée. Il faut préciser aussi que les candidates ont défilé avec des habits artisanaux de la région confectionnés par la boutique Thafsuth de Madame Achab. Par ailleurs, puisque l’occasion coïncide avec la journée de l’an berbère, l’ambiance de Yennayer a régné jusqu’à la fin du concours. Madame Feriel estime, enfin, que « cet événement s’est déroulé dans de bonnes conditions d’autant plus que le défilé a vraiment fasciné les présents. Les membres du jury ont eu à choisir en toute transparence Miss Kabylie 2010. Je remercie tous ceux qui nous ont aidés de près ou de loin à la réussite de cette édition. Je lance un appel à la ministre de la Culture pour soutenir ce genre d’activités », a-t-elle laissé entendre à la fin de la rencontre. Il est utile de souligner que, selon les initiateurs de ce concours, la prochaine édition de Miss Kabylie sera organisée dans la wilaya de Béjaïa.

EL WATAN

Agenda

September 2021
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3