PORT-AU-PRINCE


Comme frappé par une bombe atomique

Port-au-Prince ressemble à une ville frappée par une explosion atomique, a expliqué hier l’ambassadeur des Etats-Unis en Haïti, Kenneth Merten, tout en assurant que l’aide internationale augmentait. «Les gens doivent comprendre que Port-au-Prince ressemble à ce que Tokyo devait probablement être après la Seconde Guerre mondiale. Tout est aplati.

C’est comme si une bombe atomique avait explosé», a souligné l’ambassadeur dans une interview à la chaîne CNN, cinq jours après le séisme qui a fait au moins 70.000 morts. «Les besoins dans le centre de Port-au-Prince sont toujours critiques. Il y a aussi quelques villes de province qui ont été quasiment aplaties et où les besoins sont tout aussi sérieux», a ajouté M.Merten, précisant que 75 personnes avaient été sorties des décombres par les équipes internationales de sauveteurs. L’ambassadeur américain a précisé que, samedi, les forces américaines avaient distribué «140.000 rations alimentaires et des trousses de toilette pour permettre aux gens de se laver». «Avec chaque jour qui passe, les Etats-Unis et leurs partenaires internationaux distribuent de plus en plus de nourriture, de plus en plus d’eau et plus de médicaments», a-t-il ajouté. Interrogé sur les risques de violences, M.Merten a estimé que «dans l’ensemble, les gens sont très calmes». «Y a-t-il des incidents ou des problèmes? Bien sûr, mais la police haïtienne et la force des Nations unies ont jusqu’à présent été en mesure, plus ou moins de les maîtriser.» A propos du rôle des forces américaines en termes de maintien de l’ordre, l’ambassadeur a tenu à souligner que «la police haïtienne est en première ligne, suivie par les troupes des Nations unies». «Les forces américaines sont là pour aider à la sécurité en cas de nécessité.»

L'Expression

Agenda

September 2021
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3