Tizi ouzou : Les citoyens exigent la libération de Gada Amar

La population a, encore une fois, manifesté une grande mobilisation en faveur de la libération de l’otage Amar Gada, âgé de 67 ans, enlevé le 14 juillet, dans la commune de Beni Zmenzer, à 12 kilomètres au sud de Tizi Ouzou.

Le rassemblement, organisé hier à l’appel de la cellule de crise mise sur pied au lendemain du rapt, a drainé des centaines de personnes venues réaffirmer leur soutien à la famille de la victime et aussi dénoncer le phénomène des kidnappings qui prend de l’ampleur dans la région. Ainsi, à 11h, la foule s’est rassemblée, sous un soleil de plomb et dans un climat pacifique, devant la wilaya, brandissant des banderoles sur lesquelles on pouvait lire : «Libérez Dda Amar», «Halte aux kidnappings», «SOS insécurité» et «A qui le tour ?».

Le maire de Beni Zmenzer, Amar Chaffa, a, dans sa prise de parole, remercié tous ceux qui ont pris part à cette action, comme il a également souligné la grande mobilisation qui s’est manifestée en faveur de la libération de l’otage et pour dénoncer le phénomène des kidnappings. «Nous demandons la libération de la victime car sa famille et toute la population de la région subissent une dure épreuve durant cette prise d’otage», a-t-il affirmé.

Dans la foule ayant pris part à cette action, nous avons remarqué la présence d’élus. «Notre présence à ce rassemblement citoyen est pour nous un devoir de militants et de cadres d’un parti d’opposition dont la raison d’exister est de porter la voix des citoyens qui se reconnaissent dans son projet de société. Nous réitérons, une nouvelle fois, l’exigence de la tenue d’une session APW consacrée à l’insécurité dans notre wilaya», nous a déclaré Mohamed Ikherbane, sénateur RCD.

Notons que pendant le rassemblement, le wali a reçu, dans son bureau, une délégation composée essentiellement de membres de la cellule de crise. «Le wali s’est félicité de notre mobilisation pour exiger la libération de Dda Amar et dénoncer les kidnappings, un phénomène très répandu dans notre région. Il nous a promis de transmettre notre déclaration au gouvernement», nous a précisé Saïd, un cousin de la victime, avant que la foule ne se disperse dans le calme et sans le moindre incident vers 13h.

Par ailleurs, dans une déclaration rendue publique, la cellule de crise précise que la commune de Beni Zmenzer enregistre le troisième kidnapping en moins d’une année. «Le problème d’insécurité (crimes, agressions, vols, kidnappings) dans notre commune, dure depuis plus d’une décennie», lit-on dans le même document, qui ajoute que les habitants demeurent toujours livrés à leur propre sort. «Ils se sentent abandonnés par les responsables dont le rôle est précisément de faire face à la détresse de la population», souligne le même texte à travers lequel ses rédacteurs interpellent les pouvoirs publics à doter leur commune d’une structure des services de sécurité.

 
El Watan 

Agenda

June 2022
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3